Maïwenn suscite la colère des téléspectateurs avec un geste invraisemblable !

Publié par Lucie B le 17 Déc 2020

Mardi 15 décembre, la réalisatrice Maïwenn était invitée sur le plateau de Quotidien, pour parler de la fermeture des lieux culturels. Elle va alors avoir un geste invraisemblable.

Maïwenn

À lire aussi : C à vous : un chroniqueur dérape face à Maïwenn… et ça ne lui plait pas DU TOUT !

Un refus de Maïwenn qui surprend

Mardi 15 décembre, les lieux culturels étaient censés rouvrir mais la reprise épidémique en a décidé autrement. Le talk-show de Yann Barthès avait invité sur son plateau, pour en parler, la réalisatrice Maïwenn. Elle était très remontée contre cette décision prise par celui qu’elle surnomme Jean-Casse-Tête. Maïwenn a fait un parallèle hasardeux entre la réouverture d’un cinéma et la réouverture d’une épicerie « où il suffit de dépoussiérer les boîtes de conserves ».

Mais c’est bel et bien le geste qu’elle a eu, avant même le début de l’interview qui a choqué les téléspectateurs. Alors que Yann Barthès s’approche d’elle avec du gel hydroalcoolique, la réalisatrice fait non du doigt et déclare : « j’en ai marre ». Elle argumente ensuite : « je m’en mets tout le temps alors on a les mains toutes sèches après » . 

Des téléspectateurs très remontés

Même Yann Barthès est surpris par ce geste. « Elle m’envoie bouler avec mon gel, bon ok » . Et les téléspectateurs de Quotidien sont remontés contre la réalisatrice et le font savoir sur les réseaux sociaux. Voici un petit florilège de ce qu’on pouvait lire sur son interview. « Maïwenn, avec votre comportement, impossible de crédibiliser le monde des arts et des mesures sanitaires revendiquées. Vous présentez ce soir ce monde-là, en souffrance, et vous leur portez plus tort qu’autre chose ».

« Maïwenn, ou la nana qui se sent « proche du peuple » mais qui ne veut pas mettre du gel hydroalcoolique en plateau car ça « assèche les mains ». « Entre refuser de mettre du gel hydroalcoolique, la blague Castex-Casse-tête, son discours à côté de la plaque, je crois que le cinéma n’avait pas besoin d’une porte-parole comme Maïwenn ce soir… »

Source : GQ

À lire aussi : La réalisatrice Maïwenn attaque violemment les féministes et défend Roman Polanski

0