Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Prostitution et esclavage à Dubaï : une Youtubeuse fait des révélations terrifiantes

Publié par Quentin VIALLE le 16 Avr 2021 à 12:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Humoriste et youtubeuse Française, « Marie s’infiltre » a dévoilé un reportage choc sur la ville de Dubaï en deux épisodes. On y découvre une image de la ville bien éloignée de celle qui est véhiculée sur les réseaux sociaux. Court extrait de ce documentaire dans la vidéo ci-dessous.

Publicité

La ville de Dubaï, une ville « de superlatifs »

Avez-vous déjà entendu parler de Mari s’infiltre, cette humoriste qui s’est notamment illustrée en perturbant un meeting du Front national ou un défilé Chanel ? Cette fois, la youtubeuse s’est rendue du côté de Dubaï, la ville luxueuse tant appréciée par nos influenceurs. Ainsi, elle a dévoilé un documentaire en deux parties en caméra cachée, visionné près de 2 millions de fois sur les réseaux sociaux.

Publicité

Dans le deuxième volet de son aventure, Mari s’infiltre révèle comment cette ville « de tous les superlatifs » abrite en fait une toute autres réalité. La comédienne de 30 ans a notamment rencontré des travailleurs venus construire cette ville de modernité, attirés par la promesse de jolis salaires. Mais aujourd’hui, ces derniers sont contraints de rester sur place, sans passeport, et avec des revenus très précaires. Une fracture sociale sans précèdent, bien loin de ce qu’on pourrait imaginer.

>>> A lire aussi : Elles ont choisi de vivre à Dubaï : découvrez la vie de rêve de ces stars de télé-réalité

Une prostitution omniprésente

Publicité

Dans son immersion, Mari s’infiltre révèle aussi qu’à Dubaï, la prostitution est un phénomène « omniprésent et socialement accepté« . Malgré l’interdiction de cette pratique, les travailleuses du sexe y sont en effet très nombreuses. En caméra cachée, l’ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna interviewe de nombreuses prostituées qui racontent la facilité avec laquelle elles rencontrent des clients. Et ces derniers dépensent des sommes astronomiques pour leurs services.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Par ailleurs, elle indique que lorsqu’on croise une femme sans voile et qu’elle ne travaille pas, elle est prostituée. Une image bien différente de celle qui circule sur les réseaux sociaux… Qu’en pensez-vous ?

>>> A lire aussi : Onze femmes nues arrêtées à Dubaï après avoir pris la pose sur un balcon

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.