Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Michael Schumacher : un ancien coéquipier balance sur la vraie personnalité du pilote…

Publié par Leslie le 17 Déc 2019 à 10:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Rubens Barrichello a été le coéquipier de Michael Schumacher chez Ferrari entre 2000 et 2005. Le Brésilien s’est récemment confié dans le podcast Beyond the Grid concernant l’ancien Pilote de Formule 1. Et autant dire qu’il n’a pas été des plus tendres avec lui. Découvrez ses confessions dans la vidéo ci-dessous.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Michael Schumacher : son fils prend la parole dans une rare interview et se confie sur son père

Michael Schumacher : un homme assez froid

La suite après cette publicité

Le second de Michael Schumacher durant plusieurs années n’a pas désiré parler de son état de santé. Dans son podcast, il a préféré révélé une partie plus sombre du Baron Rouge avec lequel il avait néanmoins « une bonne relation ». Il a en effet expliqué avoir été souvent mis à l’écart et n’avoir jamais pu prétendre au titre de champion de Formule 1. Pour le Brésilien, l’Allemand était un homme très peu chaleureux qui ne montrait jamais ses sentiments.

« Il ne m’a jamais vraiment soutenu. Il ne m’a jamais offert son aide, donc je ne lui ai jamais demandé. Il y a des coéquipiers à qui vous demandez de l’aide, des coéquipiers que vous pouvez aller voir. Mais Michael était différent. Il était un peu naïf dans sa manière de travailler », a-t-il révélé. Il a aussi ajouté que l’Allemand avait en sorte que « l’équipe soit sienne » : « Nous finissions une réunion et ils en commençaient une autre, avec juste Michael », a-t-il ajouté.

>>> A lire aussi : Michael Schumacher : nouveau rebondissement… cette nouvelle qui va attrister les fans du pilote

La suite après cette publicité

Michael Schumacher : le meilleur pilote de Formule 1

Cependant, même si humainement Michael Schumacher n’était pas une pointure, cela était tout le contraire sur les pistes. « Nous nous sommes tous les deux poussés l’un l’autre, c’était bien. Et ce n’est pas facile d’amener Michael Schumacher à un nouveau niveau », a expliqué Rubens Barrichello avant d’ajouter « qu’il était le meilleur mentalement ». « Je dirais que c’était 70/30 pour lui. Il était meilleur que moi. Il était plus complet », a-t-il néanmoins fini par conclure en hommage au champion.

> Michael Schumacher : cette très grosse somme d’argent qui arrive dont tout le monde parle…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.