Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Michel Cymes : cette maladie dont il souffre au quotidien

Publié par Leslie le 23 Oct 2019 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Michel Cymes a été interviewé par le magazine Télé 7 jours pour parler de ses futurs projets. Une occasion pour le célèbre médecin de faire des révélations sur son propre état de santé. En effet, il a confié souffrir d’un trouble qui l’empêche parfois de vivre normalement au quotidien. Découvrez ses révélations dans la vidéo ci-dessous

>>> A lire aussi : C à Vous : Michel Cymes se confie sur son burn-out (vidéo)

Michel Cymes : il se confie sur son trouble

Sur tous les fronts, Michel Cymes est à la tête de plusieurs émissions télévisées. Prochainement d’ailleurs, il présentera un nouveau  numéro des Pouvoirs extraordinaires du corps humain sur France 2. C’est pourquoi il a accordé une interview au magazine Télé 7 jours et en a profité pour faire quelques révélations. Effectivement, le médecin souffre d’un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité. « Je sais désormais que j’ai une capacité de concentration ultra limitée dans le temps », a-t-il confié. Même s’il est un vrai bourreau de travail, sa concentration est donc plus que limitée.

« Grâce à mes études qui ont duré un certain temps, je me suis constitué une sorte de bibliothèque dans mon cerveau, où je viens puiser. Ma chance aussi, c’est que je m’ennuie très vite. J’ai même un ami pédopsychiatre qui m’a diagnostiqué un TDAH : un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité. Ce qui m’a permis de comprendre les difficultés que j’ai eues à mener mes études. Je sais désormais que j’ai une capacité de concentration ultra limitée dans le temps », a-t-il ajouté.

>>> A lire aussi : Michel Cymes vicieux ? Nagui se livre sur les penchants se son ami…

Michel Cymes regrette de ne pas être plus jeune

Heureusement pour Michel Cymes, son trouble s’améliore avec le temps. Il peut en effet réussir à rester concentré pendant 45 minutes consécutives. Or, il a avoué à l’hebdomadaire qu’il aimerait avec le pouvoir de  » prolonger (ses) capacités cognitives et physiques encore une vingtaine d’années ». Il regrette également de ne pas être plus jeune pour affronter ce problème. « J’ai 62 ans et c’est la première année où je commence à me dire que cela aurait été bien que tout ce qui m’arrive aujourd’hui ait commencé dix ans plus tôt. J’ai tellement d’envies, de trucs que je voudrais tenter que je regrette de ne pas avoir 52 ans », a-t-il confié.

> Michel Cymes infidèle ? Il prend la parole pour la première fois au sujet d’Adriana Karembeu et Marina Carrère d’Encausse

0