Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

En pleine crise sanitaire, une séance de dédicaces Miss France bondée de monde fait scandale ! (vidéo)

Publié par Claire JONNIER le 04 Jan 2021 à 11:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après son couronnement, Miss France enchaîne les apparitions, que ce soit à la télévision, à la radio ou pour aller à la rencontre des Français. Le souci, c’est que ce 2 janvier en Moselle, elle entame une séance de dédicaces devant une foule entassée dans un centre commercial alors que le département est largement touché par la crise sanitaire.

Publicité

>> À lire aussi : Miss France 2021: Amandine Petit en couple ? Elle répond !

Moselle : Miss France provoque un tollé général

Publicité

Depuis son couronnement, Amandine Petit enchaîne les apparitions. Et c’est tout naturellement que ce samedi 2 janvier, elle se rend dans un centre commercial en Moselle pour débuter une séance de dédicaces. Sauf que sur place, elle ne s’attendait certainement pas à ce qu’une foule aussi grande s’amasse pour la rencontrer.

Compte tenu des mesures sanitaires, tout le monde avait bien évidemment le masque pour pouvoir aller à la rencontre de Miss France. Le souci, c’est que sur les réseaux sociaux, les critiques vont bon train et que la polémique commence à enfler.« Une incompréhension alors que les cinémas, théâtres, salles de spectacles, parcs de loisirs, restaurants ou discothèques eux sont fermés », fait remarquer le compte twitter de la radio locale MixLor Radio.

moselle-miss-france-provoque-un-tolle-general-apres-une-seance-de-dedicaces

« Le risque de transmission du virus est extrêmement faible »

Publicité

Lorsqu’on regarde les images de Miss France pour sa séance de dédicaces en Moselle, on ne peut qu’être interloqué par la foule amassée dans ce centre commercial. Sur les réseaux sociaux, c’est donc un véritable tollé général alors que du côté du député LREM de Moselle, c’est la consternation.

« Est-ce que c’est du bon sens, après neuf mois de restrictions, de sevrage de culture, de restaurants, d’animations, de proposer un 2 janvier, alors qu’on vient de resserrer un tour de vis avec un couvre-feu à 18 heures, d’organiser la venue de Miss France dans un centre commercial ? »

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Mais a priori, « le risque de transmission du virus est extrêmement faible. » C’est en tous les cas ce qu’affirme le chef du service de réanimation médicale et toxicologique de l’hôpital Lariboisière sur BFM TV. Et s’il est faible, c’est tout simplement parce que tout le monde porte le masque…

Publicité

>> À lire aussi : Miss France 2021 : la « petite mésaventure » d’Amandine Petit après l’élection

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.