Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Ce célèbre acteur français avoue avoir pensé au suicide

Publié par Elodie GD le 25 Juil 2023 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Acteur dans la série Ici tout commence, Nicolas Anselmo était l’invité de la nouvelle émission YouTube de Faustine Bollaert, Safe Zone. Lors de l’entretien, le jeune homme de 25 ans s’est confié sur les difficultés qu’il a rencontrées plus jeune, et notamment sur les circonstances qui ont failli le mener au suicide.

À lire aussi : Faustine Bollaert : ses confidences très cash sur sa chirurgie esthétique

La suite après cette publicité

Faustine Bollaert pousse Nicolas Anselmo à la confidence

Il s’est livré à cœur ouvert. Face à Faustine Bollaert, rares sont ceux qui ne se laissent pas aller. Encouragés par l’extrême bienveillance de leur interlocutrice, ils n’hésitent pas à se confier sur les aspects les plus sombres et compliqués de leur vie.

Et, Nicolas Anselmo ne fait pas exception. Ainsi, lors de son entretien avec l’animatrice de Ça commence aujourd’hui, l’acteur de 25 ans a consenti à se livrer sur son enfance et son adolescence.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Des périodes au cours desquelles il a fait face aux moqueries de ses camarades, et parfois même de certains adultes.

Nicolas Anselmo

À lire aussi : « C’est dangereux pour ma vie » : Faustine Bollaert en plein combat contre une terrible addiction… (vidéo)

La suite après cette publicité

« J’ai failli mourir »

« J’ai failli mourir » , a lâché Nicolas Anselmo. Une déclaration choc qui a beaucoup surpris Faustine. « En primaire, ça a été particulier pour plusieurs raisons, mais le plus dur, c’était au collège » , explique le jeune homme.

« Ce sont les gens qui poussent à se regarder. J’étais moi, et les gens m’insultaient. J’étais la cible de plein de gens. Même de ceux qui ne me connaissaient pas dans la rue me demandaient si j’étais une fille ou un garçon. Alors que ce n’est pas des questions qu’on se pose au primaire ou au collège… » .

La suite après cette publicité

« J’ai failli mourir. C’était très dur. Je n’en pouvais plus«  . Pour cause, les moqueries incessantes ont bien failli le pousser au suicide. « J’y ai pensé » , a-t-il confié.

Heureusement, le jeune homme a toujours pu compter sur ses proches et ses amis. Autant de personnes qui tenaient à lui et dont la présence à ses côtés a fini par le dissuader de passer à l’acte. « Je n’aurais jamais pu parce que j’ai perdu un ami comme ça. […] Il a subi beaucoup d’homophobie, du rejet et de l’injustice » .

À lire aussi : « Des pubs inadaptées pour leur âge » : Au cinéma avec ses enfants, Faustine Bollaert pète un câble