Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Il a eu peur que je lui fasse quelque chose » : Booba et Vald dérapent lors du festival des Francofolies

Publié par Lou Tabarin le 18 Juil 2022 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après Rohff, puis Kaaris, c’est maintenant Vald qui est dans le viseur de Booba. Depuis plusieurs mois, les deux rappeurs enchaînent les clashs sur leurs réseaux sociaux respectifs. Le vendredi 15 juillet, ils ont dû partager l’affiche des Francofolies. Retour sur une soirée sous haute tension qui a bien failli dégénérer.

La suite après cette publicité
Booba Vald clash

Vald prêt à en découdre ? Il débarque sur scène très accompagné

Ce week-end se tenaient de nombreux festivals aux quatre coins du pays. Après le fiasco de We Love Green à cause des intempéries, l’Île-de-France a eu sa revanche grâce à Lollapalooza. Côté ouest du pays, la Charente-Maritime n’était pas en reste. Parmi les nombreuses têtes d’affiches des Francofolies de La Rochelle trônaient Booba et Vald, les meilleurs ennemis du rap français.

Pour que la soirée ne vire pas au drame, le festival avait fait appel à un cordon de CRS. Aucune rencontre n’a eu lieu entre les deux rappeurs. Malgré cela, la tension était à son comble. En passant juste avant l’interprète de « Validé » , Vald a partagé la scène avec une trentaine d’hommes plutôt musclés.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Alors que les internautes estiment qu’il a « peur de Booba » , Vald se défend et assure que ce sont des amis présents pour célébrer ses 30 ans. « Merci d’être venus à mon anniversaire les copains » , écrit-il sur Instagram. De son côté, Booba n’y croit pas une seconde. Une fois sur scène, il lâche au public : « il a loué cinquante renois qu’il a pris au Fitness Park » .

Très attendu, Booba est arrivé sur scène avec plus d’une heure de retard. Contrairement aux rappeurs PNL, il dispose d’une bonne excuse. En effet, Vald est resté fièrement assis sur un transat devant la scène, empêchant ainsi l’artiste de performer.

La suite après cette publicité

 

« Si on se croisait, c’était bagarre générale » : Booba balance tout sur la soirée

La suite après cette publicité

Lors d’une interview exclusive avec Le Parisien, Booba est revenu sur l’incident des Francofolies. Il confirme que son retard est dû au comportement de Vald « on a attendu le ‘go’ du festival, pour des raisons de sécurité. Si on y allait, si on se croisait, c’était bagarre générale. Mais on a préféré éviter. S’il y a bagarre, je ne chante pas, je perds mon argent et je vais en prison » .

Booba déplore fermement l’attitude de Vald et annonce « il y aura forcément des répercussions« . Il considère que cela « donne une mauvaise image du rap pour rien » et se demande « est-ce une raison pour venir avec cinquante mecs de deux mètres pour essayer de bousiller un festival ? »  .

La suite après cette publicité

D’après Booba, le clash avec Vald n’a rien de sérieux mis à part du divertissement. « Avec Vald, je me moque, je suis taquin, ce n’est pas une vraie guerre » , confie-t-il. Sans doute a-t-il mieux à faire avec son nouveau combat : dénoncer les influenceurs et leurs partenariats douteux. Magali Berdah, Dylan Thiry ou encore Marc Blata en ont fait les frais, et l’histoire est loin d’être terminée.