Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Si je peux mourir » : Pierre Arditi, terribles révélations

Publié par Elodie Gros-Désir le 20 Nov 2023 à 15:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pierre Arditi était l’artiste tout désigné pour le portrait de Sept à Huit, ce dimanche 19 novembre. Lors de son entretien, l’acteur est évidemment revenu sur l’incident de septembre dernier et en a profité pour évoquer son rapport à la mort, non sans émotion.

À lire aussi : « Je vais mourir en faisant ça » : Pierre Arditi dévoile la cause de son malaise sur scène

Pierre Arditi, toujours fatigué depuis son malaise

Il nous a fait une belle frayeur au mois de septembre. Heureusement, tout est bien qui se finit bien pour Pierre Arditi. Victime d’un malaise en pleine représentation, l’acteur de 78 ans a été transporté à l’hôpital en urgence absolue. Résultat : la représentation a été annulée et la salle évacuée.

Si le personnel médical a un temps soupçonné l’AVC, il s’agissait en réalité d’un malaise vagal, sans doute provoqué par de l’hypoglycémie.

Aussitôt le diagnostic établit, Pierre Arditi n’avait plus qu’un souhait : remonter sur scène. « Ça va, ça va. Je vais me reposer cinq jours et revenir mercredi » , avait-il assuré aux journalistes de BFMTV. Et s’il se porte mieux, l’acteur garde tout de même quelques séquelles de son malaise. Notamment une grande fatigue, qui inquiète ses proches.

Pierre Arditi

À lire aussi : Pierre Arditi : inquiétante nouvelle sur sa santé

« Je ne veux pas finir n’importe comment »

Soucieuse de le maintenir en bonne santé, sa femme Evelyne Bouix martèle que Pierre Arditi « doit absolument se reposer » . Mais le principal intéressé n’est pas de cet avis. Sa philosophie : profiter tant qu’il le peut encore. « Je suis un peu hypocondriaque. Je ne veux pas ‘me reposer’, je ne veux pas ‘faire attention’. La vie ce n’est pas la Caisse d’Épargne. Quand vous l’économisez, vous ne touchez pas d’intérêts » , plaisante-t-il dans les colonnes de Paris Match.

Il poursuit : « Ce que vous n’avez pas vécu, on le jette aux orties et vous avec. Il n’y a rien à économiser, absolument rien. Il faut vivre » .

Dans le portrait réalisé par Sept à Huit, l’acteur a évoqué son rapport à la mort. Un sujet de plus en plus récurrent depuis son malaise. « La mort m’emmerde. Elle m’emmerde et je n’ai pas mérité ça » , a-t-il lâché.

Reprenant son sérieux, il confie : « Si je peux mourir merveilleusement en dormant, chouette, si ça ne peut pas être comme ça et que petit à petit, ça ne va pas dans le bon sens, je ne me laisserai pas aller trop loin dans le mauvais sens » . Il s’explique : « Je ne veux pas finir n’importe comment » . Une déclaration qui en dit long sur les convictions de Pierre Arditi.

À lire aussi : Muriel Robin au plus mal… la grave blessure

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.