Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une psychologue affirme que Johnny Depp a forcé Amber Heard à lui faire une fellation sous le coup de la colère

Publié par Quentin VIALLE le 06 Mai 2022 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors du procès opposant Johnny Depp à Amber Heard, le Dr Dawn Hughes, psychologue et experte en violences conjugales, a affirmé que l’acteur forçait parfois son ex-femme à lui faire une fellation quand il était en colère.

La suite après cette publicité

Une psychologue témoigne en faveur d’Amber Heard

La suite après cette vidéo

Depuis le début du procès, Johnny Depp et son équipe juridique ont apporté de nombreux témoignages à la barre. C’est désormais au tour du clan d’Amber Heard de tenter de se défendre. Lors de son tout premier témoignage, l’actrice s’est livrée à de très grosses révélations concernant son ex-mari. Elle a raconté toute la violence subie lors de leur relation, notamment le moment où la star de Pirates des Caraïbes a fouillé son corps en profondeur à la recherche de cocaïne.

Cette semaine, le tribunal a entendu le Dr Dawn Hughes, une psychologue clinicienne et médico-légale. Comme le précise LadBible, cette spécialiste des violences conjugales a livré son rapport sur Amber Heard après une interview qui a duré près de 30 heures. Cette dernière a notamment affirmé que Johnny Depp, affamé par un besoin de domination, forçait parfois son ex-femme à lui faire une fellation sous le coup de la colère.

La suite après cette publicité
Johnny Depp force Amber Heard à lui faire des fellations ?

@Law&Crime Network

Du sexe oral forcé

En effet, d’après le Dr Dawn Hughes, Johnny Depp a forcé Amber Heard à avoir des relations sexuelles orales lors de « rages alimentées par la drogue ». « Quand M. Depp était ivre ou défoncé, il la jettait sur le lit, lui arrachait sa chemise de nuit et essayait d’avoir des relations sexuelles avec elle », explique-t-elle. « Il y avait des moments où il la forçait à lui faire une fellation quand il était en colère ». La psychologue ajoute que l’actrice souffre d’un trouble de stress-post traumatique lié à la violence présumée du célèbre acteur à son encontre.

Toutefois, selon Shannon Curry, la psychologue employée par Johnny Depp, la célèbre actrice serait atteinte d’un trouble de la personnalité borderline mais aussi d’un trouble de la personnalité histrionique. Une véritable partie de ping-pong.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.