Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

L’impensable révélation sur le passé de Marie Laforêt : elle a vécu le pire !

Publié par Romane TARDY le 07 Juil 2020 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 5 juillet, les filles de Marie Laforêt ont évoqué le triste passé de leur mère. La chanteuse a été victime d’un viol durant son enfance et en est restée traumatisée. Découvrez cette terrible révélation dans la vidéo ci-dessous :

La suite après cette publicité

A lire aussi : Michael Schumacher : terribles révélations sur son état de santé…

Marie Laforêt : ses filles reviennent sur son terrible viol pendant son enfance

La suite après cette publicité

Ce dimanche 5 juillet, Michel Drucker recevait les filles de la chanteuse Marie Laforêt dans son émission Vivement dimanche. Lisa Azuelos et Debora Kahn-Sriber sont revenues sur le terrible viol subi par leur mère, décédé le 2 novembre 2019 à 80 ans. Elle a subi ces violences durant sa petite enfance. « Elle avait 3 ans donc c’est vraiment tout petit, mais de toute façon sur la pédophilie on n’est jamais assez grand » , explique une de ses filles. C’était son voisin, « un détraqué aux allures débonnaires » qui l’a agressé. La scène n’est jamais vraiment sorti de sa tête, elle avait dit se souvenir de tout : la pièce, son agresseur, la couleur de son pantalon, tout… Il l’avait également empêché de hurler.

Un traumatisme refoulé

Sujet tabou à l’époque,  Marie Laforêt n’a rien dit pendant très longtemps. Elle a alors refoulé le traumatisme de ce viol. La chanteuse ne supportait même plus les applaudissements lors de ces représentations sur scène : « Quand on est victime de pédophilie, l’amour est très collé avec une violence. Pour elle, peut-être que ces témoignages d’amour étaient aussi une violence. Ça l’a privée un peu du sucre ou du sel de ce métier parce qu’elle était vraiment extraordinaire sur scène » , développe Lisa Azuelos. Sa carrière a été comme un « exutoire » allant à l’encontre de sa timidité naturelle. Elle avait affirmé que sans ce terrible événement, elle n’aurait sûrement pas fait un métier public.

La suite après cette publicité

A lire aussi : « Bitch » : Fabienne Carat insultée sur les réseaux sociaux, elle pousse un coup de gueule

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.