Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je vis comme au 19ème siècle » : Danielle Moreau fait des révélations étonnantes sur son style de vie (vidéo)

Publié par FJ le 14 Juin 2022 à 12:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Danielle Moreau ne cesse de faire parler d’elle. La chroniqueuse emblématique de Touche pas à mon poste était une nouvelle fois présente face à Cyril Hanouna ce lundi 13 juin 2022. L’occasion pour elle, d’ordinaire très pudique, de faire quelques confidences sur sa vie privée qui n’ont pas laissé indifférents ses collègues. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous : 

Danielle Moreau, une chroniqueuse très appréciée

Cela fait plusieurs mois maintenant que Danielle Moreau a rejoint la grande famille de Touche pas à mon poste. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la journaliste a réussi en seulement quelques mois, à se faire une place de choix au sein des chroniqueurs, mais aussi dans le coeur des téléspectateurs. 

Elle n’est pas avare de bonnes anecdotes ni de bonnes informations, qui font la richesse de l’émission. Son côté maternel et rassurant est également très apprécié de ses collègues. Mais évidemment, comme à son habitude, Cyril Hanouna n’hésite pas à la taquiner sur sa vie privée et sur sa vie sentimentale. En effet, il la taquine gentiment sur ses histoires d’amour qui sont parfois rocambolesques. 

Elle avoue vivre « comme au 19ème siècle »

Il y a quelques jours, Cyril Hanouna tentait de lui organiser un date avec Georges Fennec, un homme politique. Malheureusement déjà pris sentimentalement parlant, la belle histoire n’a pas pu avoir lieu.

Ce lundi 13 juin 2022, l’animateur de Touche pas à mon poste s’intéressait au style de vie de ses chroniqueurs. Et celui de Danielle Moreau a particulièrement fait parler : « Je vis comme au 19ème siècle » a tout d’abord confié la chroniqueuse de 58 ans, avant de poursuivre : « Je n’ai pas de machine à laver. Je lave tout à la main. Je n’ai pas de four micro-ondes, je n’ai pas d’ascenseur. Je lave mes vêtements dans la baignoire ». Face aux yeux ébahis de ses collègues, elle a ensuite conclu : « Je suis désolée, on peut très bien vivre ! »