Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Trois nouvelles personnes portent plainte contre Usher pour leur avoir transmis l’herpès génital

Publié par Nicolas F le 12 Août 2017 à 17:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois nouvelles victimes ont décidé de porter plainte contre le chanteur Usher pour leur avoir transmis l’herpès génital, une maladie sexuelle transmissible dont il est porteur. Ce n’est pas la première fois qu’il fait face à ce genre d’accusations, qui risquent de lui couter cher.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Usher avait déjà dédommagé une victime et révélé sa maladie

En 2012, Usher Raymond IV, le vrai nom du chanteur Usher, a été trainé en justice par une styliste avec qui il avait eu des rapports sexuels fréquents. Elle lui reprochait de lui avoir transmis l’herpès alors qu’il savait qu’il était porteur du virus. À l’époque, la victime avait reçu la somme de 1,1 million de dollars pour régler l’affaire. Par la même occasion, la condition médicale du chanteur a été révélée au grand public et il a avoué qu’il était au courant de sa maladie depuis 2009-2010. On peut donc en déduire que toutes les personnes avec qui il a eu un rapport depuis cette date, sont potentiellement contaminées, dès lors où il ne les a pas averties de sa maladie et qu’ils ne se sont pas protégés.

La suite après cette publicité

(Getty Images)

Usher a couché avec ses partenaires sans les avertir

C’est le cas de ces trois nouvelles personnes qui ont porté plainte contre lui cette semaine. Deux femmes et un homme ont fait appel à Lisa Bloom, une avocate de Hollywood, spécialisée dans les cas qui impliquent des stars. Une des plaignantes s’est présentée à la presse en compagnie de l’avocate, pour répondre à leurs questions, alors que les deux autres victimes présumées ont préféré rester anonymes. Tous les trois affirment avoir été contaminés par Usher. La déclaration faite sous serment par l’une des plaignantes indique que « depuis le jour où elle a été infectée, elle souffre de troubles émotionnels graves et est en dépression. Depuis mai 2012, elle pleure en permanence et ne veut plus sortir de chez elle. » En mars 2016, la victime avait contacté le chanteur pour lui dire qu’il l’avait contaminée. Elle lui a dit qu’il l’avait démolie, gâché son corps et leur relation. À l’époque, Usher lui avait présenté ses excuses et lui avait promis qu’il arrangerait les choses ». L’herpès n’étant pas guérissable, les personnes contaminées le restent à vie.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.