Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Vaimalama Chaves caillassée en pleine rue : elle pousse un coup de gueule

Publié par Justine Rousseau le 28 Sep 2021 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vaimalama Chaves, la Miss France 2019 raconte sur Instagram s’être faite agresser à Paris. Une bande de jeunes lui a jeté des cailloux. La jeune femme témoigne et encourage ceux qui sont victimes de violences à ne pas rester silencieux.

La suite après cette publicité
Une ancienne Miss France agressée, elle porte plainte

>>> À lire aussi : « L’élection de Miss France arrive, elle a besoin de faire parler d’elle » : Nathalie Marquay tacle Geneviève de Fontenay dans TPMP(vidéo)

« Aujourd’hui je suis en colère parce que je me suis fait agresser »

La suite après cette vidéo

Voici les premiers mots de Vaimalama Chaves sur son compte Instagram. Elle continue ensuite son récit par écrit, le samedi 25 septembre. La Miss France 2019 raconte son agression dans la ville de Paris par une bande de jeunes. « Aujourd’hui, j’ai été attaquée par une bande de moins de 18 ans, donc pas condamnable, mais ce n’est pas normal » , a-t-elle continué d’écrire sur son compte. Pour « rigoler » , des jeunes lui ont jeté des cailloux avant d’essayer de mui voler son téléphone. « Ils se sont amusés à l’en jeter davantage quand je partais » , a-t-elle raconté.

La suite après cette publicité

En guise de preuve, Vaimalama Chaves a filmé la scène avec son téléphone. Après avoir activé la caméra, les jeunes garçons autour d’elle s’enfuient en courant, tout en cachant leur visage.

Vaimalama Chaves en veut aussi à la police

« Je vous avoue que les mots me manquent et je suis déçue de n’avoir pas eu le pouvoir de faire ce qu’il fallait. Pourquoi devrions-nous nous taire ? Pourquoi devrions-nous subir ? » , a-t-elle raconté sur sa page.

La suite après cette publicité

L’ancienne Miss France en a également voulu à la police, qui une heure après l’agression, n’était toujours pas présente sur les lieux.  Elle a filmé la scène pour pouvoir avoir une preuve de ce qu’elle avançait. Mais au téléphone la police lui répond « ça va elle n’a reçu que des cailloux » . Propos auxquels elle répond : « Non monsieur, je n’ai pas reçu ‘que’ des cailloux » .

Vaimalama Chaves a fini par porter plainte. « Les choses n’en resteront pas là. Si moi j’ai vécu ça et que j’ai pu vous le montrer, des milliers d’autres subissent pareil et pire et ne disent rien. Le silence n’a pas lieu d’être » . Elle a conclu en disant à ses milliers d’abonnés que « s’il vous arrive une agression, quelle qu’elle soit, dites-le. À tout le monde, faites savoir ce qui se passe parce que ce n’est pas de votre faute » .

>>> À lire aussi : Loana dans TPMP : Cette violente agression qui a éclaté en coulisses

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.