Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Qui est Véronique Bédague, la femme qui a refusé le poste de Premier ministre ?

Publié par FJ le 03 Mai 2022 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Emmanuel Macron est toujours à la recherche de son Premier ministre. Le président de la République, une nouvelle fois élu par les Français dimanche 24 avril 2022 est actuellement en train de constituer son nouveau gouvernement. Il aurait notamment proposé à Véronique Bédague, mais celle-ci aurait refusé. L’occasion de revenir sur son beau parcours et sa jolie carrière.

véronique begague femme politique premier minsitre

Un nouveau gouvernement pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron commence une nouvelle ère. Le président de la République a décidé de se représenter après un quinquennat des plus compliqués. Il faut dire qu’il a enchaîné les crises inédites. Quelques mois après son élection, il a dû faire face aux Gilets Jaunes qui sont descendus dans la rue en masse pour dénoncer notamment le prix de l’essence.

Une crise qui a été supplantée par une autre. En effet, en décembre 2019, un autre virus a pointé le bout de son nez, celui du Covid-19. Arrivé tout droit de Chine, ce dernier a littéralement paralysé le monde entier puisque les pays ont dû se soumettre au confinement. Pour tenter d’endiguer la pandémie, Emmanuel Macron a décidé de mettre en place le pass sanitaire obligatoire, les Français étaient donc dans l’obligation de se faire vacciner pour accéder à certains lieux comme bars, restaurants ou lieux de spectacle. Une situation qui a divisé les Français, et qui a mis Emmanuel Macron au plus bas dans les sondages. 

Qui est Véronique Bédague ?

Emmanuel Macron a donc été réélu par les Français dimanche 24 avril 2022. Et pour tenter de convaincre la population, il a décidé de s’entourer d’un tout nouveau gouvernement. Pour le poste de Premier ministre, Emmanuel Macron a pensé à Véronique Bédague. 

Une femme qui côtoie la politique depuis de nombreuses années, mais toujours tapie dans l’ombre. Il faut dire que son CV est pour le moins impressionnant. Sortie de l’ENA en 1990, elle a ensuite été nommée au ministère de l’Economie et des Finances, avant de s’envoler pour Washington pour un poste au FMI. En 2014, elle a été nommée directrice de cabinet de Manuel Valls et est aujourd’hui directrice générale du groupe Nexity. Un poste qu’elle a souhaité garder, refusant la proposition alléchante d’Emmanuel Macron. 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0