Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Vincent Miclet victime d’un complot ? L’homme d’affaires donne sa version des faits après les accusations d’Ayem Nour

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 28 Nov 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les rebondissements s’enchaînent dans l’affaire qui oppose Ayem Nour à Vincent Miclet. L’homme d’affaires a récemment réagi aux accusations dont il fait l’objet.

À lire aussi : Ayem Nour aurait enlevé son fils… Vincent Miclet, son ex et père de l’enfant, lance un appel à l’aide

Leur conflit s’est envenimé depuis le 15 novembre dernier. Pour rappel, Vincent Miclet a publié une photo de leur petit garçon de six ans. Le milliardaire a affirmé que l’enfant prénommé Ayvin a été kidnappé par Ayem Nour et sa mère Farida. De ce fait, le milliardaire a déposé plainte.

De son côté, Ayem Nour s’est immédiatement rendue aux autorités marocaines. Elle a assuré qu’elle avait présenté des documents qui lui donnent la garde de Ayvin. Son ex-compagnon a cependant gardé le passeport de leur fils. Du coup, la jeune femme de 33 ans et leur petit garçon ne peuvent pas rentrer en France.

Bloquée au Maroc avec son fils, l’ancienne candidate de Secret Story a décidé de tout révéler. La trentenaire a notamment parlé des violences dont elle aurait été victime. En effet, le riche homme d’affaires n’aurait pas hésité à lever la main sur elle.

L’homme d’affaires réagit aux accusations

C’est un fait, une mère est prête à tout pour son enfant. Ayem Nour ne fait pas exception. Face à la situation dans laquelle la maman d’Ayvin se trouve, elle entend bien retourner dans le sud de la France avec lui. Désormais, elle a décidé de lever le voile sur son passé douloureux avec Vincent Miclet.

Selon ses propos, le fondateur et actuel président de Petroplus Overseas aurait pu lui ôter la vie. La chroniqueuse de TPMP People a ainsi dévoilé un cliché datant de 2016 sur lequel elle apparaît avec des marques sur le cou. Le 26 novembre dernier, la fille de Farida en a remis une couche.

« Non, il ne s’agit pas de simples griffures (…) Il s’agit d’un étranglement de plusieurs secondes, avec volonté de me couper la respiration. Cet acte aurait pu être m*rtel (…) Une main courante, un certificat médical ainsi que des échanges d’e-mails le prouvent. Et ce n’est que le début des atrocités que j’ai vécues. Alors voici l’envers du décor horrible que vous prenez pour un conte de fées depuis le début »

Comme il fallait s’y attendre, Vincent Miclet, considéré comme un homme violent, a réagi à cette affaire. Le businessman de 57 ans a ainsi tout nié en bloc. Il a en effet évoqué des accusations mensongères. Selon ses dires, son ancienne compagne veut à tout prix ternir sa réputation. De ce fait, il se dit victime d’un « véritable coup monté ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vincent Miclet (@vincent_miclet)

À lire aussi : « Je me demande comment je ne me suis pas encore suic*dé… » : après les accusations de son ex-mari, Ayem Nour est en pleine détresse… (vidéo)

Ayem Nour rouée de coups par Vincent Miclet ?

Pour rappel, l’ex-animatrice du Mad Mag sur NRJ 12 et le milliardaire ont entretenu une relation entre 2013 et 2016. Toutefois, cette union n’a pas été toute rose. À en croire les révélations fracassantes d’Ayem Nour, elle a été battue et étranglée par le riche homme d’affaires. Les faits de violences s’étaient déroulés devant leur bébé âgé de quelques mois.

Il faut bien l’avouer, la maman d’Ayvin a dressé un portrait peu reluisant de Vincent Miclet. Ce dernier affirme cependant qu’il est victime d’un complot. Il s’agit selon lui d’un chantage affectif et financier autour de son petit garçon. En ce sens, il a porté l’affaire devant la justice marocaine et envisage d’autres démarches. Comme l’a rappelé Ayem Nour, son ex est « un homme procédurier qui a énormément de moyens, énormément de contacts ».

À lire aussi : Ehpad : Une femme âgée maltraitée par des soignantes, les images choquent la toile

0