Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un petit garçon de huit ans tue un bébé en jouant avec une arme à feu

Publié par Lauryn Bikile le 30 Juin 2022 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 26 juin 2022, un garçon de huit ans qui jouait avec l’arme à feu de son père, a tué un bébé et blessé une petite fille, dans un motel en Floride. On vous en dit plus.

Aux États-Unis, un enfant de huit ans tue un bébé avec l’arme à feu de son père

Arme à feu.

Arme à feu.

Alors que récemment, un enfant de deux ans a accidentellement tué son père avec une arme à feu, aujourd’hui, le scénario se répète… Ce dimanche 26 juin 2022, Roderick Randall, homme de 45 ans doté d’un lourd casier judiciaire, a rejoint sa petite amie. 

En l’occurrence, le quadragénaire était venu avec son fils, et elle, avec ses jumelles de deux ans et sa petite fille d’un an. À un moment donné, Roderick Randall s’est absenté laissant son arme « dans un placard », comme l’a révélé le shérif d’Escambia, Chip Simmons, lors d’une conférence de presse.

Ainsi, connaissant l’endroit où il l’avait caché « son fils s’en est emparé et a commencé à jouer avec ».  Le shérif a continué en disant « Il a tiré sur le bébé d’un an et l’a tué. Après l’avoir traversé, la balle a blessé une des jumelles qui devrait s’en sortir  ». Chip Simmons a également précisé que la mère des victimes, était à ce moment-là, dans un profond sommeil. 

Une fois revenu, le père de l’enfant a veillé à emporter l’arme ainsi que des substances, sûrement de la drogue, en dehors de la chambre, avant l’arrivée de la police. 

Et comme le rapporte le shérif, Roderick Randall, le père du petit garçon de huit ans, a immédiatement été arrêté et inculpé pour négligence coupable, possession d’armes à feu et dissimulation de preuves.

Un drame devenu tristement banal aux États-Unis…

Armes à feu.

Armes à feu.

Selon un récent rapport d’Everytown For Gun Safety « Chaque année, aux États-Unis, des centaines d’enfants accèdent à des armes chargées et non sécurisées, dans des placards, des tables de nuit, des sacs à dos ou des sacs à main, ou simplement laissées traîner » et se retrouvent donc à tirer sans le vouloir. 

De plus, selon cette organisation qui lutte pour que l’usage d’arme à feu soit mieux encadré, ces « tirs non- intentionnels » de mineurs causent en moyenne 350 morts chaque année. 

Un bien triste bilan…

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0