Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Brigitte Macron au coeur d’un scandale familial : une polémique qui pourrait coûter très cher !

Publié par Romane TARDY le 25 Juin 2020 à 12:33

Le compagnon de Tiphaine Auzière et donc gendre de Brigitte Macron, Antoine Choteau est au cœur d’une polémique. Il a insulté un candidat à la mairie du Touquet. Sa cible a porté plainte contre lui.

A lire aussi : Brigitte Macron méconnaissable après son opération : ce détail qui n’est pas passé inaperçu !

Antoine Choteau s’en prend vivement à un candidat aux élections du Touquet

Daniel Fasquelle est le candidat des Républicains aux élections municipales du Touquet. Il a découvert une publication peu commode d’un de ses opposants. Il a alors publié sur Twitter une capture d’écran où on pouvait le voir aux côtés de ses deux colistiers avec en commentaire « des pigeons… et un connard… » . Ce commentaire a été publié sous le pseudonyme « Tonio Chotal » . Pour le député du Pas-de-Calais aucun doute : il s’agit d’Antoine Choteau, le compagnon de Tiphaine Auzière et donc gendre de Brigitte Macron.

Daniel Fasquelle a alors rétorqué : « Sous un pseudonyme qui ne trompe personne, le gendre du Président de la République m’insulte sur les réseaux sociaux (« connard »). Pas très élégant. En espérant que la République en Marche se ressaisisse dans le cadre des municipales du Touquet, afin que l’on ait un débat digne de notre station » . 

Antoine Choteau a totalement assumé avoir tenu ses propos. Toutefois, il a précisé que cette attaque n’est pas liée à la campagne municipale.  « Que les choses soient claires, je ne suis militant nulle part, la politique ne m’intéresse pas. Ce que fait ma compagne politiquement la regarde, pour moi c’est du temps perdu. Je le dis clairement, je déteste Daniel Fasquelle pour des raisons totalement différentesLa vie politique du Touquet, c’est le cadet de mes soucis. Je n’y vote même pas… » .

Sa cible saisit la justice

Il en veut à l’homme politique pour des raisons bien plus personnelles : Daniel Fasquelle aurait monopolisé la parole aux obsèques de son père Eric Choteau. Antoine Choteau a alors réaffirmé ses propos : « Prendre la parole 30 minutes (alors que quelques mots seulement étaient prévus) à des fins électoralistes lors de la cérémonie d’enterrement d’un homme qui s’est suicidé, c’est mal, M. Fasquelle… Vous avez volé la cérémonie à ses enfants. Je persiste et signe, vous êtes un connard« , a-t-il envoyé.

Agacé par ces attaques à répétition, Daniel Fasquelle décide de porter plainte pour insultes. Un choix qui a bien amusé le gendre de la Première Dame : « a fait des années que je lui lance des piques sur Facebook, il n’a jamais réagi Et là, une semaine avant les élections, il s’en offusque… bizarre, non ? » . 

Source : Les Echos du Touquet 

A lire aussi : « Si ça arrive très vite, ça sera très bien » : Edouard Philippe prêt à claquer la porte ?