Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : ses propos qui ne sont pas du tout passés

Publié par Fanny Jacob le 12 Avr 2023 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

En ce moment, Emmanuel Macron est dans la tourmente. En plus des manifestations, débordements et grèves dans le pays, le président vient d’être épinglé par les États-Unis pour des propos polémiques qu’il a tenus sur Taïwan lors de son voyage en Chine.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elisabeth Borne : La Première ministre prend une décision radicale

Emmanuel Macron en Chine : ses propos sur Taïwan ne passent pas

Ce lundi 10 avril 2023, la Maison Blanche a été contrainte de prendre la parole suite à des propos tenus par Emmanuel Macron qui ne sont pas passés.

La suite après cette publicité

En effet, le président français a évoqué le positionnement de la France à propos de Taïwan alors qu’il était en visite officielle à Pékin, en Chine. John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, a dû réagir rapidement après la prise de parole d’Emmanuel Macron.

Ce dernier a déclaré que les États-Unis étaient « à l’aise et ont toute confiance dans leur excellente relation bilatérale avec la France et dans la relation que le président Joe Biden a avec le président Macron » . « Les Français sont vraiment en train de s’engager davantage dans la région Indo-Pacifique » , a-t-il souligné.

Mais quels étaient ces propos qui ont mis mal à l’aise les États-Unis ? En fait, après son voyage en Chine, Emmanuel Macron s’était refusé à « entrer dans une logique de bloc à bloc » . Il avait alors demandé à l’Europe de ne pas « être suiviste » des États-Unis ou de la Chine sur la question de Taïwan.

La suite après cette publicité
emmanuel macron chine (2)

À lire aussi : « Un forcené retranché à l’Elysée » : Emmanuel Macron violemment attaqué

De vives tensions avec les États-Unis

Pour rappel, les États-Unis reprochent un « encerclement » de la part de la Chine qui a eu recours à des exercices militaires à Taïwan. Les deux pays sont actuellement sous tension.

La suite après cette publicité

D’autant que les États-Unis viennent de s’allier militairement avec la Corée du Sud, un autre opposant aux exercices militaires chinois à Taïwan.

Alors forcément, la prise de position neutre d’Emmanuel Macron dans ce conflit ne plait pas. La Maison Blanche a d’ailleurs commenté sa visite officielle en Chine, critiquant la réception du président en grande pompe.

Dans le New York Times, la presse a estimé qu’Emmanuel Macron « sapait » les efforts américains pour contenir l’influence du régime autoritaire du président chinois.

La suite après cette publicité

Alors qu’Elisabeth Borne avait recommandé à Emmanuel Macron de faire profil bas en France, il s’est maintenant attiré les foudres de ses alliés américains.

À lire aussi : Charles III : ce souci de santé qui pourrait mettre à mal son couronnement