Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elisabeth Borne : La Première ministre prend une décision radicale

Publié par Alicia Trotin le 11 Avr 2023 à 12:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Les décisions d’Elisabeth Borne ne sont pas toujours rassurantes. Avec les grèves et les manifestations qui s’intensifient chaque semaine, l’impact sur la politique d’Emmanuel Macron commence à se faire sentir. La Première Ministre a donc été contrainte de prendre une décision regrettable.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Il faut laisser reposer » : Elisabeth Borne met des distances avec Emmanuel Macron

Le contexte national complexe

La suite après cette publicité

Si le report de la visite de Charles III n’a pas marqué les esprits, la prochaine décision d’Élisabeth Borne retentira peut-être davantage. En effet, la Première ministre a choisi de repousser un évènement à cause du « contexte national ». Les poubelles en feu, les manifestations, les violences policières, cela ne ressemble pas aux conditions idéales pour partir en voyage.

Le 19 avril prochain, celle qui a mené de bout en bout la réforme des retraites, devait se rendre outre-Atlantique, au Canada. La visite politique n’est pas complètement annulée, seulement « reportée de quelques semaines ». L’objectif de cette rencontre avec le premier ministre canadien Justin Trudeau était à l’honneur des relations France-Québec.

À lire aussi : Des mannequins à l’effigie d’Emmanuel Macron et d’Élisabeth Borne brûlés par des manifestants (vidéo)

La suite après cette publicité

Le Conseil Constitutionnel

Un conseiller proche de l’ancienne Ministre du Travail a expliqué que ce report paraissait être la meilleure solution pour le moment.

« Je ne la voyais pas partir à l’étranger en ce moment »

La suite après cette publicité

Tout ce chaos pourrait prendre fin ce vendredi 14 avril en fonction de la décision finale du conseil constitutionnel. De jours en jours, Elisabeth Borne appelle au calme et pourtant la situation semble empirer. Lors de sa visite à l’hôpital de Rodez, la Première Ministre a été accueillie sous les huées de près de 200 manifestants.

En attendant, la fin de semaine qui sera cruciale dans la suite des évènements, une nouvelle journée de mobilisations est prévue le 13 avril prochain.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « La réforme des retraites est indispensable » : Emmanuel Macron ne cède pas (vidéo)