Confinement : ce que le gouvernement redoute le plus !

Publié par FJ le 28 Oct 2020

Ce mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron fera un discours qui est certainement aussi attendu que celui de mars dernier. Et pour cause, après trois mois de confinement, les Français pourraient être privés de sortie à nouveau. Le gouvernement appréhende la réaction des citoyens.

confinement appréhende réaction Français

>>> À lire aussi : Frais bancaires supprimés pour les ménages les plus fragiles ? Ce coup bas du gouvernement qui ne passe pas !

Un discours attendu

À 20 H, de nombreux Français seront devant leur télé. Et pour cause, Emmanuel Macron présentera les nouvelles mesures prises afin de lutter contre le coronavirus. En effet, depuis la rentrée, les cas sont de plus en plus nombreux. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de prendre des mesures très fortes afin d’enrayer la diffusion de la pandémie, désormais « hors de contrôle ». 

Et pendant ce Conseil des ministres qui dure deux jours, le gouvernement s’est penché sur trois pistes probables. A savoir, l’allongement du couvre-feu, ce dernier pourrait arriver à 19 h et plus 21 h. Il y a également la piste d’un confinement les week-ends. La semaine les citoyens pourraient vivre « normalement » et le samedi et dimanche, ils seraient confinés.

>>> À lire aussi : Pink guérie du coronavirus, elle dézingue le gouvernement américain

Un reconfinement appréhendé

Et le dernier point qui était sans aucun doute le plus redouté par les Français était un confinement local. Certaines villes pourraient donc être placées « sous cloche » afin de limiter au mieux la propagation du virus.

Mais depuis quelques heures maintenant, une rumeur ne cesse d’enfler sur les réseaux sociaux, la possibilité d’un reconfinement total pendant un mois.

Et le gouvernement s’attend désormais au pire. En effet, annoncé aux Français qu’ils doivent rester chez eux pendant un mois risque d’être compliqué. C’est pourquoi Emmanuel Macron et son gouvernement se préparent au mieux à la réaction des citoyens.

Bruno Kettels, député en Marche a annoncé sur RTL : « Il faut parier sur l’intelligence collective des Françaises et des Français, qui ont montré pendant le confinement qu’ils étaient tout à fait capables de prendre la mesure des choses. Il ne faut pas qu’il y ait de manifestations de remise en cause des décisions qui seraient prises, parce que, encore une fois, celles-ci ne sont pas faites pour emmerder les Françaises et les Français, mais pour les protéger ». 

>>> À lire aussi : Coronavirus : un autre membre du gouvernement touché par le virus

0