Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Donald Trump : pourquoi sa maison a-t-elle été perquisitionnée par le FBI ?

Publié par FJ le 09 Août 2022 à 18:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Donald Trump a eu l’étrange surprise de découvrir ce lundi 8 août 2022 que sa maison avait été perquisitionnée par le FBI. Une situation à laquelle il ne s’attendait pas et que l’ancien président des Etats-Unis a dénoncé sur le réseau social Truth Social.

donald trump maison perquisitionnee fbi

Donald Trump, un ancien président controversé

Donald Trump ne cesse de faire parler de lui. Élu président des Etats-Unis du 20 janvier 2017 au 20 janvier 2021, il a vivement suscité la controverse. Et pour cause, il a mis en place de nombreuses mesures qui ne sont pas passées comme l’instauration d’un mur à la frontière mexicaine ou encore la fin de l’Obama Care, le système de santé qui préservait les Américains.

C’est donc avec beaucoup de tensions que la population attendait de voir s’il allait être de nouveau élu en janvier 2021. Finalement, après plusieurs jours de suspens, c’est finalement Joe Biden qui a été réélu. Donald Trump n’avait pas hésité à se faire entendre et à dénoncer une triche nationale.

Sa maison perquisitionnée par le FBI

Mais si aujourd’hui Donald Trump fait parler de lui, c’est pour une tout autre raison. Et pour cause, il a posté un message sur le réseau social Truth Social lundi 8 août 2022 pour dénoncer le fait que sa maison ait été perquisitionnée par le FBI alors qu’il n’a pas été prévenu. Il a pointé du doigt « une persécution politique digne d’un pays du tiers-monde » .

« Notre nation vit des jours sombres. Ma magnifique résidence est assiégée et occupée par un important groupe d’agents du FBI. Ils ont même forcé mon coffre » , a-t-il ensuite écrit. Donald Trump a ensuite regretté : « On n’a jamais vu une telle scène dans l’histoire présidentielle » .

Mais dans son message, l’ancien président des Etats-Unis n’a pas donné les raisons de cette perquisition. Mais selon les informations du Washington Post, les Archives Nationales avaient déclaré que Donald Trump était parti avec plusieurs documents « secrets défenses« comme un échange entre Barack Obama et Kim Jong-un, une carte des Etats-Unis qui a suscité la controverse. Autant de documents qu’il n’aurait pas dû avoir en sa possession.

0