Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

C’est officiel : Emmanuel Macron va faire une grande annonce aujourd’hui !

Publié par Justine le 08 Avr 2021 à 10:59

Emmanuel Macron devrait prendre la parole ce jeudi après-midi pour annoncer la suppression de l’ENA, dont il a été lui-même élève. L’école Nationale d’Administration doit laisser place à une nouvelle école qui accueillera des grands corps de l’État et des profils plus variés.

Emmanuel Macron supprime l'ENA

@emmanuelmacron

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : deux détails du nouveau cliché pris à l’Elysée intriguent les internautes (vidéo)

Emmanuel Macron supprime l’ENA

Promis fin avril 2019 après la crise des Gilets Jaunes, la réforme de la haute fonction publique voit enfin le jour. Ce jeudi après-midi, Emmanuel Macron doit annoncer aux « managers de la fonction publique, c’est-à-dire les 200 à 500 plus hauts fonctionnaires français« , la suppression de l’ENA, dévoile Europe 1. Critiquée pour son inefficacité et son administration trop lente, l’ENA fait tache dans le paysage français et est l’exemple parfait de « l’ascenseur social ».

Une réforme qui bouleverse le monde politique, puisqu’à la place de la symbolique école va se trouver un nouvel établissement avec un recrutement plus large. Le Chef de l’État souhaite ouvrir les inscriptions aux grands corps de l’État dont l’inspection des finances ou la Cour des comptes.

>>> À lire aussi : La police et la gendarmerie peuvent désormais ficher les convictions politiques, religieuses et syndicales !

La réforme d’Emmanuel Macron en détail

Par ailleurs, les profils seront multiples et variés puisque les élèves peuvent aussi bien venir des universités et non plus uniquement de Sciences Po. Ainsi, cette nouvelle école forme bel et bien l’élite de la haute fonction publique, mais prend soin de moderniser la haute fonction publique en réformant l’ordonnance du Général de Gaulle en date de 1945.

Emmanuel Macron réforme également les carrières en encourageant les mutations et en mettant fin aux rentes à vie. Ainsi, les hauts fonctionnaires devront se plier à des évaluations afin de trouver une mission qui correspond parfaitement à leur profil. Malgré cette annonce, la réforme a très peu de chance d’être adoptée avant 2022.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : un ancien professeur balance sur son surnom à l’école

Source : Europe 1