Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Mort d’Emmanuel Macron : que se passerait-il si le Président succombait au Covid-19 ?

Publié par FJ le 17 Déc 2020 à 14:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 17 décembre, les Français ont appris que le président de la République, Emmanuel Macron venait d’être testé positif à la covid-19. Malgré un bon état de santé général, la question de l’avenir se pose si ce dernier venait à mourir.

emmanuel macron positif covid meurt

>>> À lire aussi : Alexandre Benalla amant d’Emmanuel Macron ? Il sort du silence

Emmanuel Macron positif au coronavirus

Depuis quelques mois maintenant, Emmanuel Macron lutte sans relâche contre la pandémie qui touche actuellement le monde entier. Mais ce qui devrait arriver, arriva. Le président de la République, de par sa fonction, enchaîne évidemment les rencontres ainsi que les déjeuners avec de nombreux collaborateurs.

C’est donc sans grande surprise qu’Emmanuel Macron a été testé positif au coronavirus ce jeudi. C’est l’Elysée qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse. « Le Président de la République a été diagnostiqué positif à la covid-19 ce jour. Ce diagnostic a été établi suite à un test RTPCR réalisé dès l’apparition de premiers symptômes. Conformément aux consignes sanitaires en vigueur applicables à tous, le Président de la République s’isolera pendant 7 jours. Il continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance ».

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron positif au Covid-19 : Jean Castex, possiblement cas contact, a été testé négatif !

Quel avenir pour la France en cas de décès ?

L’état de santé d’Emmanuel Macron n’inquiète pas plus que cela. Et pour cause, il est âgé de 42 ans et est plutôt en bonne forme physique. Les spécialistes sont donc pratiquement sûrs que d’ici une semaine, tout ira beaucoup mieux pour le président de la République.

Mais la question de l’avenir en cas de décès se pose évidemment. Alors, comment cela se passe ? La mort d’un président en plein mandat n’a eu lieu qu’une seule fois sous la Ve république. Georges Pompidou est décédé alors qu’il était dans l’exercice de ses fonctions.

Dans ce genre de situation, il faut se référer à l’article 7 alinéa 4 de la Constitution. Il explique que c’est le président du Sénat sera en charge de la présidence par Intérim jusqu’à la prochaine élection présidentielle. Et il s’agit actuellement de Gérard Larcher.

>>> À lire aussi : Alerte : Emmanuel Macron a contracté le Covid-19 !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail