Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

François Hollande : L’ancien Président révèle l’erreur du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire !

Publié par Elodie GD le 28 Oct 2020 à 15:45

A l’heure où le confinement s’impose de plus en plus comme étant LA solution pour remédier à la propagation du virus, François Hollande a pris la parole concernant la gestion de la crise sanitaire. Il a notamment estimé que le déconfinement avait été trop rapide.

A lire aussi: Confinement : le gouvernement appréhende la réaction des Français

François Hollande sort du silence

Invité sur Franceinfo ce mercredi, François Hollande a donné son avis concernant la gestion de la crise provoquée par le Covid-19. Bien qu’il souhaitait éviter de tomber dans le jugement, il a tout de même donné son avis concernant la manière dont le pays a été déconfiné quelques mois en arrière. « Il faut procéder par degrés, et ne pas déconfiner trop rapidement, y compris lorsque cette décision sera prise en cas d’un deuxième confinement » , a-t-il déclaré.

A quelques heures de l’allocution tant attendue d’Emmanuel Macron, l’ancien président a tenu à donner quelques conseils à son successeur. Il lui a ainsi conseillé de « donner toujours une perspective » et de « montrer qu’il y a une issue, et ne pas simplement subir les événements et adapter les règlements à la gravité de l’épidémie. »

L’ancien président conseille son successeur

« S’il doit y avoir un confinement général, il faut expliquer pourquoi il est nécessaire, pourquoi il doit être respecté et vers quoi il doit aboutir, ce qui a peut-être manqué pour le premier confinement. Là, il faut dire si c’est quinze jours, c’est quinze jours, et on s’y tient et cela doit être relativement sévère. Si c’est plus long, il faut aussi le laisser entrevoir, et il faut montrer qu’il y a une solution. » , a-t-il poursuivi. « A vouloir éviter le confinement, on a eu le confinement » , a analysé François Hollande.

A lire aussi: Reconfinement dès Jeudi minuit pour 4 semaines : ce que devrait annoncer Emmanuel Macron

Source: Franceinfo

0