Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

« J’ai voulu m’endormir une deuxième fois » : Isabelle Balkany révèle ses pensées noires

Publié par Gabrielle le 15 Sep 2021 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Isabelle Balkany était invitée dans l’émission Jour J de Flavie Flament sur RTL. L’épouse de Patrick Balkany a révélé avoir fait une deuxième tentative de suicide. Elle aurait tenté de mettre fin à ses jours après que son mari soit sorti de prison.

isabelle Balkans suicide

>>> A lire aussi : Patrick Balkany de nouveau placé en garde à vue : ces nouvelles accusations qui pèsent sur lui

Isabelle Balkany a fait plusieurs tentatives de suicide

Le 1er mai 2019, six mois après la condamnation des son époux, Isabelle Balkany tente de mettre fin à ses jours face à la pression médiatique, à l’âge de 72 ans. « Je suis fatiguée et, comme c’est la Fête du travail, je vais en profiter pour faire une grosse sieste… » , avait-elle indiqué sur les réseaux sociaux.

L’épouse de Patrick Balkany fait une tentative de suicide quelques heures après ce message. Elle avait avalé une forte quantité de médicaments. Isabelle Balakny se disait « épuisée de ce monde d’une violence insoutenable » , et « de voir souffrir l’homme de sa vie » .

C’est son mari qui la découvre inanimée et qui prévient les secours. Isabelle Balkany a été hospitalisée et s’en était sortie saine et sauve. Malgré un séjour en hôpital psychiatrique, l’épouse de Patrick Balkany restait très fragile.

Elle a une grande fragilité psychologique

Ce lundi 13 septembre, Flavie Flament consacrait son émission à l’affaire judiciaire du couple Balkany. Interrogée par l’animatrice, Isabelle Balkany s’est confiée : « L’incarcération, c’est physique, mais c’est aussi psychologique. L’enferment est aussi un enfermement sur soi-même » .

L’épouse de Patrick Balkany a fait une terrible révélation, confiant avoir fait une seconde tentative de suicide : « Il a eu une période à la maison d’enfermement psychologique que j’ai tellement mal vécu que j’ai voulu m’endormir, on va le dire comme ça, une deuxième fois » .

Une révélation qui a surpris tout le monde. Julien Martin, auteur du livre Les Balkany est apparu très étonné. « Je n’étais pas au courant, je la sais fragile psychologiquement. Je sais que pour eux plus dure a été la chute. Évidemment, ils menaient grand train et la prison, les épreuves judiciaires, c’est encore plus dur à encaisser quand on tombe d’aussi haut » , détaille-t-il.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron furieux : il prend une décision radicale…

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail