Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« On en est là » : Marine Le Pen sort de ses gonds après une question sur son salaire

Publié par Lou Tabarin le 23 Mar 2022 à 22:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée sur le plateau de France Info pour une interview matinale, Marine Le Pen n’était visiblement pas de bonne humeur. Face à Salhia Brakhlia, la candidate du Rassemblement National a haussé le ton.

Depuis les révélations de Libération en février dernier, Marine Le Pen est dans la tourmente. Tout le monde se demande pourquoi elle perçoit encore son salaire de présidente de parti, alors que ce n’est plus le cas. Interrogée par la journaliste, découvrez-ci dessous sa réponse.

>>> À lire aussi Marine Le Pen : Cette annonce choc sur la présidentielle

Énervée, elle tacle la journaliste

Visiblement, Salhia Brakhlia a posé une question qui fâche. Dans une position délicate, Marine Le Pen s’est mise sur la défensive. Venue pour défendre son programme politique, elle ne s’attendait pas à parler de son salaire en tant qu’ex-présidente du Rassemblement National.

Agacée, elle demande à la journaliste : « On en est là ? » . Celle-ci lui répond que son parti a 20 millions d’euros de dettes, sous-entendant qu’il vaudrait mieux faire des économies plutôt que de rémunérer une ancienne employée pour un poste qu’elle n’occupe plus. La candidate sort de ses gonds.

Elle lance alors un pique : « Je pense que vous coutez plus cher à votre chaîne que moi à mon propre mouvement » . La discussion finit par se calmer, non sans un rire jaune de Marine Le Pen, qui dénonce ces questions inutiles. Pour elle, il faut parler de son programme, un point c’est tout.

Marine Le Pen cheffe de parti, Jordan Bardella bénévole

Salhia Brakhlia n’invente rien lorsqu’elle interroge Marine Le Pen sur son salaire en tant que présidente du Rassemblement National. En février dernier, Libération avait fait des révélations exclusives. Selon leurs informations, la candidate à l’élection présidentielle perçoit toujours les 5.000 euros mensuels alors qu’elle a légué son poste à Jordan Bardella en septembre 2021 pour lancer sa campagne.

Pour Marine Le Pen, il n’y a rien de plus normal. Elle considère qu’elle apporte « une visibilité et une plus value » à son parti. En revanche, son successeur ne touche aucun argent pour cette mission. Au micro de RMC, il avait tenté de défendre la candidate : « Ce n’est pas une rémunération, c’est une indemnisation de frais » .

Que gagne réellement Marine Le Pen ?

Il y a quelques semaines, les douze candidats à l’élection présidentielle ont déclaré leurs patrimoines. On a d’ailleurs eu quelques surprises, comme Philippe Poutou et sa voiture hors de prix.

Marine Le Pen a déclaré un patrimoine de 1,2 million d’euros. Elle possède deux maisons. La première, située à La Celle-Saint-Cloud (92), fait 633 m². La seconde se trouve dans le Morbihan, à La Trinité-sur-Mer. Entre 2018 et 2021, la candidate aurait perçu 60.000 euros pour sa fonction de présidente du Rassemblement National.

>>> À lire aussi Gros malaise dans Face à Baba : Jean Messiha lit le Coran en direct devant Marine le Pen (vidéo)