Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Marine Le Pen prête à se rapprocher de Poutine si elle est élue présidente ?

Publié par Fanny Jacob le 01 Avr 2022 à 18:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invitée sur le plateau de l’émission télévisée Élysée 2022, Marine Le Pen a répondu à une question sur Vladimir Poutine. Face à Léa Salamé, la candidate du Rassemblement National a expliqué de la Russie pouvait très bien redevenir l’alliée de la France. Voici ses justifications dans la vidéo ci-dessous.

La suite après cette publicité

« Un pays peut être à la fois un allié, un ennemi et un concurrent »

Dans le cadre de sa campagne présidentielle, et dans un souci d’égalité du temps de parole, France 2 convie tous les candidats à la présidentielle à s’exprimer sur leur programme et sur l’actualité. Ce jeudi 31 mars 2022, c’était au tour de Marine Le Pen de prendre la parole face à Léa Salamé. Lors de cette dernière émission, la journaliste lui a justement posé une question très actuelle et sujette à la polémique. Une interrogation que tous les Français partagent, étant donné les relations (passées) plutôt amicales entre Marine Le Pen et Poutine. « Si la guerre cesse en Ukraine demain, Vladimir Poutine peut-il redevenir un allié de la France ? » , a ainsi demandé Salamé à Marine Le Pen.

La suite après cette publicité

« Oui, bien entendu » , a répondu la candidate RN du tac au tac et sans aucun doute. Selon la candidate à la présidentielle, alors cotée en seconde position aux sondages, « ça dépend des terrains » . Pour elle, « une grande puissance peut être EN MÊME TEMPS un allié, un adversaire ou un ennemi, ou un concurrent » . Elle étaye encore plus sa position sur le sujet : « Dans l’avenir, la Russie ne va pas déménager. Donc elle pourrait redevenir une alliée, par exemple contre le fondamentalisme islamiste si celui-ci redevenait extrêmement brutal sur nos propres territoires » .

Marine Le Pen condamne le comportement de Vladimir Poutine

Toujours d’après Marine Le Pen, elle condamne tout de même les agissements de Vladimir Poutine contre l’Ukraine. Lors de sa prise de parole aux débats des 8 candidats favoris, cette dernière s’est montrée très compatissante avec le peuple ukrainien. Par ailleurs, elle a décrit cette guerre comme un problème économique à en devenir pour la France.

La suite après cette publicité

D’après la candidate RN, il faut cependant savoir dissocier les événements politiques et savoir être allié avec un pays sur certains points, comme être ennemi sur d’autres. Dans le cas de la guerre en Ukraine, la Russie serait une ennemie de la France. En effet, Vladimir Poutine officie des combats meurtriers intolérables. De plus, comme dit précédemment, cela impacte économiquement la France. D’autre part, la Russie est une alliée de longue date sur d’autres aspects : contre l’État islamique, par exemple. À titre informatif, la fameuse photo qui montrait Marine Le Pen avec Poutine a été prise dans un contexte particulier. En 2017, les deux pays discutaient des actions à mettre en place contre le terrorisme islamique.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.