Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Raquel Garrido victime d’une violente agression, que s’est-il passé ? (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 17 Juin 2022 à 16:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Raquel Garrido a créé la surprise en se qualifiant au second tour des élections législatives devant Christophe Lagarde (UDI). Lors d’un déplacement à Drancy le jeudi 16 juin, la candidate Nupes et des militants ont été attaqués par des individus. Elle dénonce un acte commandité par son adversaire de la cinquième circonscription de Seine-Saint-Denis. Découvrez la vidéo de l’agression ci-dessous :

Violences, insultes, gazages… elle dénonce des faits graves

Bien connue des téléspectateurs pour ses interventions remarquées, Raquel Garrido est avant tout une avocate et militante politique. Désormais, la femme d’Alexis Corbière, qui s’est qualifié dès le premier tour, espère remporter un siège à l’Assemblée. Pour cela, elle devra affronter Christophe Lagarde.

En pleine campagne pour le second tour, la militante de La France Insoumise a été victime d’une terrible agression. Un individu muni de gaz lacrymogène a visé les occupants du véhicule dans lequel elle se trouvait.

Interrogée par l‘AFP, elle explique que plusieurs personnes ont été blessées. L’agression aurait continué quelques minutes plus tard. « L’un d’entre nous est parti chercher de l’eau dans une épicerie, mais un autre militant l’a frappé et insulté » , relate Raquel Garrido.

Elle accuse son opposant Jean-Christophe Lagarde, il l’insulte de « grosse mytho »

Sur son compte Twitter, Raquel Garrido a diffusé la vidéo de l’agression. Elle dénonce un acte commandité par son opposant. Des plaintes vont être déposées.

De son côté, Jean-Christophe Lagarde nie toute implication :  « c’est fort de café de dire que je suis responsable » . Il assure à l’AFP que « c’est un jeune de 13-14 ans qui s’en prend à Raquel Garrido, rien à voir avec mes militants » .

Sur son compte Facebook, le député a partagé le témoignage d’un jeune homme. Il rapporte que l’agresseur a été « malmené par des membres de l’équipe de Raquel Garrido » quelques minutes avant de se défendre en attaquant la voiture. « La preuve, par un de ses supporters, des affabulations de Mme Raquel Garrido (et de ses sbires) sur ce qui s’est passé à Drancy jeudi » , commente Jean-Christophe Lagarde, qui l’insulte de « grande mytho » .

0