Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Elle entre à l’hôpital pour une IVG… mais sa vie va basculer à jamais

Publié par Claire JONNIER le 24 Fév 2021 à 5:33

Elle s’appelle Priscilla Dray et récemment, son histoire a été mise en lumière par l’émission Zone Interdite. Une histoire terrible puisqu’il s’agit d’une erreur médicale qui lui vaut d’être amputée des mains et des pieds. Alors évidemment, sur la toile, les internautes sont sous le choc et hurlent au scandale ! Découvrez les images en vidéo :

>> À lire aussi : Victime d’une erreur médicale, elle ne peut plus fermer les yeux et la bouche, mais elle a appris à avoir confiance en elle

Amputée des mains et des pieds après une erreur médicale

Mise en lumière par l’émission Zone Interdite, cette histoire d’erreur médicale fait scandale. À l’époque, nous sommes en juillet 2011 et Priscilla Dray décide de se rendre au CHU de Bordeaux pour une Interruption Volontaire de Grossesse. Malheureusement, elle va très vite faire un choc septique qui va dégénérer.

En effet, elle ne sera pas prise à temps avec des antibiotiques et va basculer dans le coma. Le problème, c’est qu’en parallèle, le streptocoque va s’attaquer à ses mains et à ses pieds. À tel point qu’au bout d’un moment, les médecins sont obligés de l’amputer des mains et des pieds. Alors évidemment, lorsqu’elle se réveille, elle ne trouve pas les mots…

amputee-des-mains-et-des-pieds-apres-une-erreur-medicale-son-histoire-choque-les-internautes

La colère des internautes !

Maman de 3 enfants, Priscilla Dray rentre chez elle, amputée des mains et des pieds. Elle ne peut plus s’occuper de ses enfants et va même jusqu’à subir 50 opérations chirurgicales pour des greffes.

“Je n’ai pas vu mon bébé pendant trois mois. Je n’ai pas pu profiter de tous ces moments-là. On m’a enlevé tous ces moments de bonheur. On me les a enlevés. Je crois qu’il n’y a rien de pire (…) Quand je suis revenue à la maison, le fait de l’entendre pleurer et de ne pas pouvoir me lever, l’attraper et m’occuper de lui, c’était… comment dire, comme une torture”

Entre-temps, le CHU de Bordeaux est poursuivi et condamné à payer jusqu’à 300 000 € à la famille. Or, c’est justement le montant qui fait hurler les internautes sur la toile.“Elle perd ses mains et ses pieds, subit 50 opérations, son mari et elle perdent 4 de leurs magasins suite à une erreur médicale et elle ne touche que 300 000 euros de réparation ? Ça ne couvre même pas entièrement les frais de la greffe de ses mains ! Une honte !”

>> À lire aussi : Une anesthésiste ivre a tué une femme qui accouchait dans une maternité près de Pau et risque 5 ans de prison

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.