Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Une jeune femme expulse 50 cristaux par jour de ses yeux

Publié par Nicolas F le 28 Sep 2019 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Satenik Kazaryan, une jeune Arménienne de 22 ans, souffre d’une condition médicale qui laisse les médecins sans voix. Elle pleure jusqu’à 50 cristaux par jour. Au lieu de voir couler des larmes de ses yeux, ses proches récoltent des cristaux qui sont expulsés de son coin de l’œil. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir les larmes de cristal qui sortent de ses yeux

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Considérée comme une sorcière, cette jeune femme sue et pleure des larmes de sang

Elle pensait avoir une poussière dans l’œil et est allée voir un ophtalmologue

La suite après cette publicité

La maladie dont souffre Satenik Kazaryan est rare mais son cas n’est pas unique. Cette jeune femme qui habite Spandaryan, un petit village arménien, n’a pas accès à de nombreux soins médicaux. Son cas avait pourtant été étudié lorsqu’elle était plus jeune et elle suivait même un traitement efficace. Malheureusement pour elle, le traitement a cessé de fonctionner et elle pleure à nouveau des larmes de cristal. Le plus terrible pour elle est la douleur qu’elle ressent, qui est comparable à la sensation qu’on pourrait ressentir si on avait des éclats de verre qui se coinçaient toute la journée dans la muqueuse interne de la paupière inférieure.

> À lire aussi : Une jeune chilienne pleure des larmes de sang !

Elle découvre qu’elle pleure des larmes de cristaux

La suite après cette publicité

La première fois que ça lui est arrivée, Satenik pensait avoir de la poussière dans les yeux. Comme la sensation de gêne a persisté, elle est allée voir un ophtalmologue, qui lui a expulsé ses premiers cristaux. « Tous les médecins sont choqués. Ils n’ont jamais été confrontés à cette maladie et n’y connaissent rien. Ils ne m’ont même pas diagnostiquée ». Satenik, qui est très pauvre et qui a été mariée à 15 ans, n’a pas les moyens de se faire soigner. Pourtant, son cas a intéressé les plus hautes autorités du pays. Le secrétaire d’État arménien lié aux questions de santé, Oganes Arutyunyan, a promis que le cas de cette jeune femme ferait l’objet d’une étude. « On veut rencontrer Satenik, afin de réunir le plus d’informations et ensuite on essayera de comprendre ce qu’il se passe avec cette patiente », a déclaré le secrétaire d’État.

> À lire aussi : Cet indien s’offre une chemise en or et cristal à 230 000 $ pour draguer les femmes

Du cristal est expulsé de ses yeux à cause de la composition de ses larmes

La suite après cette publicité

L’ophtalmologue russe Tatyana Shilova a déjà réagi, depuis que le cas de Satenik a fait parler de lui dans le monde entier. « Ce genre de pathologie arrive rarement, alors les médecins ont du mal à en trouver la cause », explique l’experte médicale. « Dans les larmes, il y a des protéines, des lipides, des microéléments et a une composition ionique unique ». Il se peut que certaines conditions médicales altèrent la composition des larmes. Par exemple, une concentration salique plus élevée peut accélérer la cristallisation. « Les protéines des larmes peuvent aussi augmenter sa densité. Les cristaux n’apparaissent pas uniquement au niveau de la membrane muqueuse de l’œil. Ils peuvent aussi se former dans les reins, le foie ».

> À lire aussi : Une Instagrameuse russe fait recouvrir sa Lamborghini de 2 millions de cristaux Swarovski

Crédits : Sputnik Armenia, East2WestNews

La suite après cette publicité