Reconfinement sous peu ? Ces déclarations d’Olivier Véran qui ne présagent rien de bon

Publié par Manon le 19 Jan 2021

Dans un premier temps, le couvre-feu à 18 heures a été instauré dans 15 départements. Ensuite, il y a été généralisé à l’ensemble du territoire français. Olivier Véran estime que les effets du couvre-feu se verront dans les jours à venir.  

Olivier Véran covid-19 couvre-feu confinement

>>> À lire aussi : Variants : les masques en tissu ne seraient plus efficaces

Olivier Véran souligne que l’effet du couvre-feu se verra dans les jours à venir

Le gouvernement a décidé de généraliser le couvre-feu à 18 heures à l’ensemble du territoire français. Le ministre de la Santé admet que la généralisation du couvre-feu a été « un choix difficile ». Toutefois, Olivier Véran souligne également que c’est un choix nécessaire car ses effets « tendent à se faire sentir ».

Sur France Inter, Olivier Véran explique : « Dans les quinze départements où le couvre-feu a été avancé à 18 heures depuis le 2 janvier, le nombre de nouveaux diagnostics est plutôt en baisse. Cela ne fera pas reculer l’épidémie sur un temps court mais ça permet de la stabiliser« .

En effet, dans les premiers départements concernés par le couvre-feu, une baisse de 16% des contaminations a été recensée.

>>> À lire aussi : Covid : la triste nouvelle annoncée par Disneyland Paris

Le scénario du reconfinement n’est pas encore évoqué

Bien que les contaminations soient en baisse dans ces départements, le niveau national du nombre de contaminations reste inquiétant. Alors, le gouvernement souhaite attendre pour voir si l’effet du couvre-feu permet de diminuer les contaminations. 

Ainsi, à ce stade, le ministre de la Santé explique : « Le niveau de l’épidémie élevée mais relativement stable. Nous ne sommes pas dans une partie exponentielle de la courbe ». Mais, Olivier Véran est formel : « La circulation du virus reste préoccupante » et qu’un reconfinement n’est pas écarté.

Pourtant, le ministre de la Santé n’évoque pas encore la possibilité d’un troisième confinement. L’exécutif attend de voir les effets du couvre-feu avant de décider d’un possible reconfinement dans les semaines à venir.

>>> À lire aussi : Banquiers, ouvriers, maîtres-nageurs : Si ces métiers devaient télétravailler pendant le confinement, ça donnerait de drôles de situations !

0