Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

AstraZeneca : certains médecins continuent de vacciner malgré les recommandations !

Publié par FJ le 20 Avr 2021 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce n’est plus un secret pour personne, le vaccin AstraZeneca est très controversé. Et pour cause, de nombreuses personnes auraient eu d’importants effets secondaires, raison pour laquelle la Haute autorité de santé a décidé de mettre le frein sur la vaccination des moins 55 ans. Mais certains médecins continuent malgré tout de vacciner et ces derniers risquent gros.

AstraZeneca médecins vaccin

>>> À lire aussi : Vaccinés d’une double dose, ces résidents d’EHPAD attrapent quand même le Covid-19

AstraZeneca, un vaccin pointé du doigt

Depuis plusieurs semaines maintenant, les vaccins ont fait leur entrée sur le territoire français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers ont été très controversés au début.

En effet, pléthore de Français ne voulaient pas se faire vacciner car ils avaient peur des effets secondaires. Mais petit à petit, la mentalité a changé. Désormais, de nombreux citoyens souhaitent se faire vacciner afin de pouvoir reprendre une vie normale.

Mais dans ces derniers, l’un est particulièrement controversé. L’AstraZeneca. De nombreux vaccinés ont eu des effets secondaires suite à l’injection du vaccin.

>>> À lire aussi : Vaccin : Pfizer prend une terrible décision en pleine pandémie

Pourquoi les médecins continuent ?

Suite à cela, la Haute autorité de santé a décidé d’arrêter d’autoriser les vaccins AstraZeneca pour les moins de 55 ans. Mais il semblerait que certains médecins continuent malgré tout de le faire.

Et cela ne serait pas sans conséquence. En effet, certains clients pourraient se retourner contre leur propre médecin. Marie, une femme de 55 ans vaccinée par son médecin s’est confiée au Parisien. Elle l’assure, elle ne se retournera pas contre lui devant la justice : « Jamais je ne me retournerai contre mon médecin, il l’a fait pour mon bien et pour éviter de jeter une dose ». 

C’est pourquoi certains médecins ont décidé de faire signer une décharge aux patients âgés de moins de 55 ans qui souhaitent se faire vacciner. Malgré le fait qu’elle ne soit pas totalement assumée, ces vaccinations ne se font pas sous le manteau puisque le médecin est dans l’obligation de la déclarer. « En cas de complications, si la personne change d’avis ou même que la famille se retourne contre le médecin, il s’expose à des recours, une éventuelle condamnation, et ce sera difficile pour lui de se défendre s’il n’a pas respecté l’avis de la HAS » confie le président de la Haute autorité de santé au quotidien. 

Source : Le Parisien

>>> À lire aussi : Covid-19 : Ce nouveau vaccin qui pourrait bientôt arriver en France

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail