Pilule et complément alimentaire : attention à ce mélange dangereux !

Publié par Lucie B le 27 Nov 2020

L’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire (Anses) déconseille depuis jeudi 26 novembre, aux femmes prenant la pilule de consommer le complément alimentaire Chewable Hair Vitamins.

À lire aussi : Vigilance si vous prenez ces compléments alimentaires, les médecins tirent la sonnette d’alarme

Des risques d’hépatites aiguës à cause de ce complément alimentaire

Jeudi 26 novembre, Anses recommande à toutes les femmes prenant la pilule contraceptive de « ne pas consommer » le complément alimentaire Chewable Hair Vitamins, un « complément alimentaire, sous forme de gommes à mâcher «  pour la vitalité des cheveux. En effet, « deux signalements d’hépatites aiguës menaçant le pronostic vital » ont été fait à l’Anses, suite à la prise de ce produit. « Les deux femmes, de 29 et 36 ans, ont dû être hospitalisées et l’une d’elles a dû recevoir une greffe de foie en urgence. Toutes les deux prenaient un contraceptif oral » , informe l’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire.

Prudence avec les compléments alimentaires

Pour expliquer cette corrélation dangereuse pour la santé entre ce complément alimentaire et une pilule contraceptive, Anses dévoile plusieurs hypothèses : « un effet complexe de la combinaison des nombreux ingrédients du produit, une interaction avec d’autres substances, notamment celles contenues dans les contraceptifs oraux, ou encore une éventuelle contamination ou adultération, c’est-à-dire un ajout d’une substance de façon frauduleuse ».

Anses rappelle d’ailleurs qu’il faut signaler à un professionnel de santé, tout effet indésirable suite à la prise d’un complément alimentaire. L’agence recommande également « d’éviter des prises multiples, prolongées ou répétées au cours de l’année de compléments alimentaires sans avoir pris conseil auprès d’un professionnel de santé ». Il faut également être « très vigilant quant à l’achat de produits vendus dans les circuits non-traditionnels (internet, salle de sport…) et sans conseil individualisé d’un professionnel de santé ».

À lire aussi : Quels sont les bienfaits de la spiruline, le nouveau super-aliment à la mode ?

0