Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Bonne nouvelle : Un nouveau traitement contre l’obésité permet de perdre 24 kilos en moyenne !

Publié par Céline le 08 Mai 2022 à 15:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelques années, les industries pharmaceutiques rivalisent d’ingéniosité afin de réussir à développer les traitements les plus efficaces et les moins invasifs possible contre l’obésité. Et il s’avère que le géant pharmaceutique Eli Lilly and Company a réussi à mettre au point un nouveau traitement expérimental prometteur !

Ce dernier permettrait, en effet, de perdre environ 24 kilogrammes ! Ce résultat complètement spectaculaire serait équivalant à ceux observés lors d’une chirurgie bariatrique.

Bonne nouvelle Un nouveau traitement contre l'obésité permet de perdre 24 kilos en moyenne !

Pixabay

Un nouveau médicament contre l’obésité vous permet de perdre jusqu’à 24 kilos !

Les chercheurs d’Eli Lilly and Company ont souhaité se baser sur le contrôle de deux hormones incrétines, GIP et GLP-1. Toutes deux, dans leur état naturel, sont impliquées dans la médiation de la satiété. Il faut d’ailleurs savoir qu’à ce sujet, qu’un médicament contrôlant le GLP-1 existe déjà sur le marché. Et il s’avère que ce dernier a déjà fait preuve d’efficacité auprès des patients souffrant d’obésité. Mais le nouveau traitement expérimental permet d’être révolutionnaire !

La GIP et le GLP-1 sont des hormones qui sont naturellement synthétisées à l’intérieur même des intestins. Ces dernières déclenchent la sensation de satiété à la fin d’un repas. Des études préalables avaient déjà démontré que la GIP diminuait l’appétit et augmentait, en parallèle, la dépense énergétique. Ce qui favorise, comme vous pouvez l’imaginer, la perte de poids. Associée à l’activation des récepteurs du GLP-1, cette hormone est en mesure d’entraîner des effets beaucoup plus importants. Et de réguler les marqueurs de dérégulation métaboliques tels que notamment le glucose, ainsi que les lipides.

Des essais cliniques extrêmement satisfaisants !

Les essais cliniques de phase 3 ont impliqué 2539 personnes issues de neuf pays divisées en 5 groupes. Ces personnes souffraient toutes d’obésité et pesaient en moyenne 105 kilos. Elles ont ensuite été invitées à recevoir pendant 72 semaines, et selon leur groupe… Des injections hebdomadaires de tirzepatide de 5 mg. 10 mg. 15 mg. Ou bien encore un placebo ainsi qu’un traitement de référence.

Le groupe ayant reçu la dose la plus élevée du tirzepatide a affiché une perte de poids moyenne de 24 kilogrammes ! Ce qui représente une diminution du poids corporel de 22,5%. Contre 2,4% pour le groupe ayant reçu un placebo. Incroyable, n’est-ce pas ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0