Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Tatouage

Didier Raoult : Un marseillais se fait tatouer son portrait sur la jambe

Publié par Claire JONNIER le 15 Mai 2020 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’homme de la situation ! En tous les cas, Didier Raoult fait partie de ceux qui auront été au centre de toutes les attentions pendant cette crise du Covid-19. Alors à Marseille, les hommages se multiplient et cet habitant va même jusqu’à se tatouer son portrait sur la jambe. Découvrez les images de ce tatouage plutôt déroutant vidéo :

>> À lire aussi : « L’épidémie est en train de se terminer » : le Professeur Didier Raoult se veut très rassurant !

Didier Raoult : l’homme de la situation

Dès le début de l’épidémie du Covid-19, Didier Raoult s’est imposé comme l’homme de la situation. Non seulement parce qu’il propose une solution capable d’éviter le pire, mais surtout, parce qu’il a entrepris de tester tous les Marseillais pour éviter la propagation du virus.

Et aujourd’hui, les résultats sont sans appel : son traitement à l’hydroxy chloroquine a effectivement permis de sauver un certain nombre de personnes. Et même si l’opinion publique et la plupart des scientifiques le pointent du doigt, il n’en reste pas moins que dans la cité phocéenne, c’est devenu un véritable héros !

 

>> À lire aussi : Pour Didier Raoult, le Covid-19 serait bien « une maladie saisonnière » !

Le héros de Marseille

Dans la cité phocéenne, les hommages au professeur Didier Raoult se multiplient. Dans les rues, les taxis marseillais l’acclament avec des klaxons, et un camion publicitaire diffuse des vidéos de lui dans toutes les rues de la ville. «Marseille et le reste du monde vous aime et vous soutient Professeur Didier Raoult» peut-on lire. D’ailleurs, c’est une initiative d’un patient à lui, guéri de la fièvre Q, une infection particulièrement rare.

Quant aux réseaux sociaux, les internautes réclament que son portrait soit affiché sur le mur de la corniche Kennedy à Marseille, comme l’avait été Zinedine Zidane ou encore, Soprano. Mais le plus impressionnant, c’est certainement cet habitant qui a décidé de se faire tatouer son portrait sur la jambe ! En pleine réflexion, on découvre le professeur avec la main posée sur le menton et bien évidemment, le sigle incontournable du « made in Marseille. »

Source : CNEWS