Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Alerte rappel produit : Carrefour et Leclerc procèdent au rappel de poisson qui pourrait être contaminé… ne les consommez pas

Publié par La rédaction le 16 Avr 2022 à 11:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour ceux qui ne croient pas à la légendaire loi des séries, ce nouvel épisode devrait très probablement les convaincre. Après le scandale de la bactérie ayant touché les pizzas de la marque Buitoni, c’est désormais au tour de Carrefour et Leclerc de procéder au rappel de certains de leurs produits. Inquiets après l’apparition de symptômes chez plusieurs de leurs clients s’étant procuré un certain type de poisson, les deux enseignes ont ainsi souhaité anticiper… pour prévenir la crise.

La suite après cette publicité

La suite après cette publicité

Une maladie grave causée par du poisson contaminé ?

Décidément, c’est visiblement devenu à la mode de proposer à ses clients des produits douteux. Ces derniers jours, Carrefour et Leclerc ont tous deux procédé au rappel d’un produit qui, selon les premiers retours, auraient provoqué plusieurs problèmes de santé chez certains de leurs consommateurs.

Le produit en question ? Du poisson, et plus précisément des filets de haddock fumés. Problème : un risque de listéria, une bactérie pouvant provoquer une maladie grave, est visiblement présente dans les produits en question. « Les personnes qui auraient consommé les produits et qui présenteraient de la fièvre sont invitées à consulter leur médecin traitant », a notamment expliqué le site web officiel du gouvernement ayant relayé en premier l’information. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Leclerc et Carrefour ont souhaité anticiper.

La suite après cette publicité
carrefour leclerc poisson filets haddock bacterie listeria rappel

Leclerc et Carrefour anticipent une éventuelle grosse crise

Prenant exemple sur les autres crises qui ont récemment pu apparaître, à l’image du scandale de Buitoni, Carrefour et Leclerc, eux, ont tout de suite procédé au rappel des produits. L’objectif : éviter de voir trop de personnes consommer les filets de haddock potentiellement contaminé. Pour l’heure, aucun chiffre précis n’a été divulgué quant au potentiel nombre de personnes ayant été touchées par cette bactérie. Une chose est sûre : les deux enseignes ont clairement eu le meilleur des réflexes. Affaire à suivre !

Source : 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.