Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

En combien de temps le confinement peut-il endiguer le coronavirus ?

Publié par Salomee le 17 Mar 2020 à 18:06

Le coronavirus ne cesse d’augmenter en Europe. Après le mise en quarantaine de l’Italie, décrétée le 8 mars 2020, celle de l’Espagne le 14 mars 2020, c’est au tour de la France de se confiner. Le Président de la République a annoncé les nouvelles mesures lundi 16 mars. Le seul mot d’ordre : restez chez vous et ne sortez que pour de réelles nécessités ! Mais au bout de combien de temps le confinement produit-il des effets sur la prolifération du virus ? Découvrez les graphiques dans l’article ci-dessous :

À lire aussi: Coronavirus : peut-on être contaminé plusieurs fois par le virus ?

Seul un véritable respect des consignes permettra au temps de faire son boulot

Après la première intervention d’Emmanuel Macron annonçant la fermeture des établissements scolaires et des universités, le Président reprenait la parole pour annoncer la fermeture des lieux publics non indispensables. Mais cela n’a pas empêché les Français de se balader et de se poser dans les parcs de la capitale dimanche dernier ! Une attitude risquée et ne permettant pas une chute de l’épidémie. 

Normalement, la distanciation sociale permet de limiter le nombre de cas. En effet, une personne infectée contamine entre deux et trois personnes. Donc un confinement empêche les personnes contaminées d’être responsables de la prolifération du virus. Mais pour en être sûr, il faut un minimum de recul. 

L’exemple de la Chine, de la Corée du Sud et de l’Italie

Avec 81 058 personnes contaminées, la Chine était pourtant mal barrée ! Or ce pays semble aujourd’hui contrôler l’épidémie. Elle enregistre peu de nouveaux cas contaminés. La Corée du Sud, quant à elle, enregistre seulement 100 nouveaux cas par jour, selon HuffPost.

Bien que ces deux pays n’aient pas les mêmes techniques de gestion de la crise sanitaire, les habitants y sont, pour la plupart, reclus. Dès que ces mesures ont été prises, le nombre de contaminés a baissé après 8 jours minimums. 

Après une mission d’observation en Chine, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a publié un rapport complet sur la gestion de l’épidémie. 

Sur ce graphique qui compare les cas de malades et les cas détectés officiellement, on se rend compte que des milliers de personnes étaient contaminées avant la mise en quarantaine de Wuhan. Et les cas de malades baissent drastiquement après celle-ci.

La courbe verte représente le nombre de cas dans la province de Lodi et la courbe rouge ceux de la province de Bergamo, le 13 mars 2020.

Idem pour l’Italie. Les graphiques démontrent par exemple que, au 13 mars, la province de Lodi recensait 1133 cas contrairement à la province de Bergame qui comptait 2368 cas. La province de Lodi, la plus touchée à l’arrivée du virus, avait introduit des mesures de confinement en premier. Encore une preuve que la distanciation sociale fait ses preuves.

Au niveau du temps, il semblerait, tout de même, qu’un confinement de deux semaines serait insuffisant.. Gardons patience ! Pour le moment, il est donc important de respecter minutieusement les consignes données pour que ce calvaire se termine enfin !

À lire aussi: Coronavirus : en combien de temps guérissons-nous du virus ?

0