Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Des livreurs de repas par centaine dans le métro de Milan : la vidéo qui fait scandale !

Publié par Claire JONNIER le 17 Avr 2020 à 8:36

Depuis quelques jours, des vidéos circulent sur les réseaux sociaux mettant en scène des livreurs de repas dans le métro de Milan, en plein confinement contre la propagation du coronavirus. Et si nombreux sont ceux qui crient au Fake, la rubrique Fake Off de 20 Minutes a confirmé que l’info était réelle. Et elle commence à sérieusement faire du bruit ! En bref, voici donc tout le détail en vidéo :

>> À lire aussi : Coronavirus : voici comment va être nommée la période de confinement dans les manuels d’Histoire !

Coronavirus : la vidéo qui fait scandale

En Europe, c’est l’Italie qui est frappée de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. Ainsi, on dénombre aujourd’hui presque 22 000 morts et plus de 165 000 personnes infectées. Pourtant, récemment, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux fait scandale. À l’intérieur, on découvre des livreurs de repas en train d’attendre tranquillement la rame de métro. Et en commentaire : « Mais ce n’est pas possible ? ! Où est-ce qu’ils vont tous se mettre ? » Car ce n’est pas un, mais des centaines de personnes qui sont rassemblées dans le métro de Milan avec, ou sans masque !

« Milan, épicentre de la pandémie de Covid-19. Minuit c’est l’heure où les invisibles deviennent visibles. Le métro désert, à part quelques dizaines de jeunes et de moins jeunes livreurs qui rentrent chez eux. C’est ça, le confinement à deux vitesses. C’est ça, le digital labor. »

Et rapidement, c’est une scène qui est reprise par la page Facebook « Deliverance Milano » qui œuvre en faveur des « livreurs précaires de repas de Milan.»

>> À lire aussi : Auchan avait promis une prime de 1000€ à tous ses employés mais… la réalité va être bien différente !

Des scènes hallucinantes !

Pour le week-end de Pâques et malgré les risques du coronavirus : « Milan, une armée de livreurs rentre après une journée de travail. Des centaines de garçons, des milliers, pour la plupart des migrants, qui prennent un train de banlieue chaque jour pour venir travailler en ville, puis rentrent chez eux [en soirée]. Ils viennent principalement de l’arrière-pays milanais, mais aussi des provinces voisines de Bergame, Monza et Brianza, Varese, Sondrio, Lecco.»

Des images qui font froid dans le dos surtout lorsque l’on sait que l’ATM ( l’Azienda Trasporti Milanesi) n’a visiblement pas donné suite au magazine 20 Minutes pour donner des explications. Quant à des rumeurs de fake, on aperçoit clairement l’horloge filmée qui indique la date mais également l’heure des faits. Et malheureusement, comme l’explique Angelo, le porte-parole du collectif :

« En pleine quarantaine, de nombreuses personnes choisissent ou sont obligées de commander de la nourriture en livraison. Il nous paraît absurde que les livreurs soient obligés d’apporter de la pizza, des sushis et des hamburgers dans toute la ville en pleine pandémie, avec un faible salaire et sans droits. De plus, il nous a aussi semblé important de montrer comment les travailleurs migrants subissent avant tout cette forme de chantage, eux qui quittent la ville avec le dernier train pour rejoindre leurs foyers de province. En vérité, cette séquence n’est pas extraordinaire, car elle a lieu presque tous les jours ».

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.