Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Auchan avait promis une prime de 1000€ à tous ses employés mais… la réalité va être bien différente !

Publié par FJ le 16 Avr 2020 à 15:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a plusieurs jours, le groupe Auchan frappait fort. Ce dernier annonçait le versement d’une prime de 1000 euros pour tous les salariés travaillant durant la période de coronavirus. Mais les conditions pour pouvoir la toucher ont légèrement changé.

prime auchan coronavirus

>>> À lire aussi : Approvisionnement dans les supermarchés : le Directeur d’Auchan tire la sonnette d’alarme

Auchan revient sur sa position ?

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Fin mars, le groupe Auchan annonçait une grande nouvelle. Une prime de 1000 euros pour les salariés présents au travail durant la crise sanitaire du coronavirus. « L’ensemble des collaborateurs des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et site de e-commerce, se verront verser, dans les semaines qui viennent, une prime forfaitaire de 1.000 euros » déclarait-il, il y a quelques semaines.

Mais il semblerait que la réalité soit toute autre. En effet, des syndicats affirment que cette prime sera en réalité au prorata du temps de travail. C’est-à-dire que certains caissiers, pourtant en première ligne face au coronavirus, ne toucheront que 50 euros. 

>>> À lire aussi : Licenciée d’un magasin Auchan pour une erreur de caisse de 85 centimes…

Une prime mensongère ?

La direction d’Auchan n’a pas encore communiqué sur le calcul. À savoir sur quelles bases il se fixe pour pouvoir déterminer le montant de la prime. Elle ajoute ensuite “il est normal d’associer le temps de travail en entreprise” pour la calculer et il y aura bien 65.000 salariés qui en bénéficieront, avec un “acompte” sur la paie du mois d’avril en attendant les “ajustements réglementaires”.

Mais en attendant ces réponses, plusieurs syndicats sont montés au créneau. La CFTC demande à la direction “de bien vouloir apporter au plus vite toutes les précisions utiles concernant cette prime au regard de l’ordonnance du 1er avril 2020”. 

« Le virus ne proratise pas ses victimes en fonction de leur contrat de travail. La contamination est aléatoire”, fait valoir le même syndicat. “Les règles d’attribution de la prime annoncées le 10 avril sont profondément discriminantes et inspirent un réel sentiment d’injustice pour beaucoup de salariés, qui se sentent floués. On est loin de la promesse faite en mars de 1000 euros pour 65.000 salariés”.

>>> À lire aussi : Coronavirus : Auchan demande la fermeture de ses magasins sur certaines périodes