Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : La situation est « extrêmement grave », les autorités craignent une deuxième vague

Publié par Manon CAPELLE le 16 Juin 2020 à 14:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Pékin, la capitale chinoise subit un regain de contagion du nouveau coronavirus. De ce fait, l’OMS suit de très près la situation « extrêmement grave » en Chine.

La suite après cette publicité
pékin situation grave maire

>>> À lire aussi : Déconfinement : ils refusent de porter un masque sur le vol Paris-Nice, une surprise les attend à l’arrivée

La crainte d’une « deuxième vague »

La suite après cette vidéo

Un porte-parole de la mairie de Pékin a averti sur la situation actuelle dans la ville. Cette dernière est qualifiée d' »extrêmement grave. » En effet, plus d’une centaine de personnes ont été contaminées au nouveau coronaires, en seulement une semaine dans la capitale chinoise.

La suite après cette publicité

Désormais, Pékin est engagé dans « une course contre la montre » contre ce virus. De ce fait, la capitale « doit toujours avoir une longueur d’avance sur l’épidémie et prendre les mesures les plus strictes, décisives et déterminées. »

Avec ses 21 millions d’habitants, la métropole a monté sa capacité quotidienne de dépistage. Dorénavant, jusqu’à 90 000 personnes peuvent se faire dépister. 

>>> À lire aussi : Un Américain de 70 reçoit une facture colossale après avoir survécu au Covid

La suite après cette publicité

106 cas de coronavirus recensés sur 5 jours

Ce regain épidémique induit la crainte d’une « deuxième vague ». Alors, lundi 15 juin, l’OMS a expliqué suivre « de très près » la situation à Pékin. Aussi, l’organisation mondiale de la santé a évoqué l’envoi possible dans les prochains jours d’experts supplémentaires sur place.

Sur cinq jours, 106 cas ont été recensés avec 27 nouvelles contaminations ce mardi matin, dans les dernières 24 heures.

La suite après cette publicité

Ce regain provient du marché de gros Xinfadi, l’un des plus grands marchés d’Asie. Le virus a été repéré la semaine dernière à cet endroit. De ce fait, quatre marchés de la capitale ont été fermés et une trentaine de zones résidentielles ont été à nouveau placées en quarantaine.

>>> À lire aussi : Donald Trump au plus mal ? Des images sèment le doute sur son état de santé (Vidéo)

Source : Le HuffPost