Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : un couvre-feu vient d’être annoncé !

Publié par Lucie le 09 Sep 2020 à 22:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À partir d’aujourd’hui, tous les bars, les restaurants et les snacks doivent fermer de 0h30 à 6h. Une mesure mise en place dans l’ensemble du département du Nord, confronté à une rapide aujourd’hui de cas positifs à la Covid-19.

Le Nord classé « zone rouge »

Hier soir, le préfet du Nord, Michel Lalande,  a annoncé un nouveau durcissement des mesures pour limiter au maximum la propagation du virus dans le département fortement touché par la crise sanitaire. En effet, samedi dernier, le Premier ministre, Jean Castex, a classé le Nord en « zone rouge ». En effet, le taux d’incidence du coronavirus a atteint la barre des 50 cas confirmés positifs pour 100 000 habitants sur sept jours glissants. Puis ensuite, le préfet du Nord a pris de nouvelles mesures dimanche, notamment au niveau de la Métropole européenne de Lille, un secteur très marqué par la présence du virus. Celui-ci a annoncé imposer la fermeture de 0h30 à 6h du matin aux bars, restaurants ainsi que les commerces d’alimentation générale.

À lire aussi : Testicules : attention, le Coronavirus s’y attaque

Fermeture des bars, restaurants et snacks de 0h30 à 6h

Dans un communiqué, la préfecture a affirmé : « Ces derniers jours, dans le département du Nord, le taux d’incidence a considérablement augmenté, passant de 64,3 à 89,5« . Mardi soir, la préfecture a donc déclaré dans un arrêté la nouvelle mesure très stricte. Pour une période de quinze jours, à compter de la nuit de mercredi à jeudi, tous les bars, restaurant et snacks doivent fermer de 0h30 à 6h du matin dans l’ensemble du département du Nord. Cette mesure pourra être renouvelée si besoin.

De plus, comme il l’a fait pour la métropole européenne de Lille, le préfet a insisté sur l‘augmentation du nombre de contrôles dans les établissements concernés. En effet, un bar à Lille a déjà dû faire face à une fermeture administrative pour le non-respect des mesures sanitaires. La maire de Lille, Martine Aubry, a laissé entendre lundi, que d’autres sanctions devraient tomber dans les prochains jours pour les établissements du quartier de la rue Massena.

Source : 20 Minutes

À lire aussi : « En France, la seconde vague arrive massivement » : les propos inquiétant d’un épidémiologiste

0