Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : un vaccin possible avant Noël ?

Publié par Lucie B le 03 Nov 2020 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

11 vaccins contre la Covid-19, sont en ce moment testés dans le monde. Ils sont tous au stade le plus avancé, le stade 3. Le vaccin pour être mis en circulation, doit être efficace sur une dizaine de milliers de volontaires. 

À lire aussi : Covid-19 : La deuxième vague de l’épidémie probablement plus dure que la première, l’inquiétude monte !

Deux vaccins en tête de peloton

11 vaccins européens, américains, chinois, indiens et russes contre le coronavirus, sont en cours de test. Deux semblent cependant être plus proches de leur sortie que les autres.

La bioTech américaine Moderna s’apprête à faire une demande d’autorisation auprès de l’Agence des médicaments, organe qui valide les vaccins, pour la fin novembre. Moderna se prépare « activement » à la mise en circulation de son vaccin. L’administration Trump, qui avait promis un vaccin avant le 3 novembre, se dit de plus en plus confiante pour un vaccin d’ici la fin décembre.

D’après le Times, le gouvernent Britannique place sa confiance au vaccin allemand développé par BioNTech er Pfizer qui devrait être disponible avant Noël. Les laboratoires allemands comptent eux aussi faire une demande d’autorisation auprès de l’Agence des médicaments vers la deuxième quinzaine de novembre.

Ces deux vaccins prometteurs font dire à un responsable américain du département de la Santé, Paul Mango : « d’ici la fin de l’année, nous devrions être capables de vacciner nos citoyens les plus vulnérables. D’ici fin janvier, nous pensons que nous serons capables de vacciner tous les seniors, et d’ici mars ou avril, tous les Américains qui le souhaitent ».

La France à la traîne pour un vaccin

D’autres vaccins avancent eux aussi de manière encourageante. C’est le cas du vaccin développé par AstraZeneca, en partenariat avec l’Université d’Oxford. Le laboratoire britannique a annoncé lundi 26 octobre, qu’une réponse immunitaire encourageante de la part des jeunes adultes et des personnes âgées avait pu être constatée. Les résultats de ce vaccin sont attendus d’ici la fin de l’année.

Un pays n’a pas hésité à déclarer avoir trouvé le premier médicament contre la Covid-19 : il s’agit de la Russie. Elle a demandé à l’Organisation mondiale de la Santé, une pré-qualification de son vaccin, Spoutnik V, le 27 octobre.

Pour ce qui est de la France, elle est un peu à la traîne dans la course aux vaccins. Sanofi et l’Institut Pasteur développent eux aussi des vaccins, mais ils ne sont attendus que pour le 2e trimestre 2021 seulement.

Source : RTL

À lire aussi : “Je vois Michael régulièrement” : Michael Schumacher, des nouvelles révélations inattendues d’un ami proche du pilote

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.