Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : un couple britannique se marie à l’hôpital avant que l’époux ne soit transféré en soins intensifs

Publié par Manon le 24 Jan 2021 à 15:33

Ce couple a contracté le Covid-19, au début de cette année 2021. Elizabeth Kerr et Simon O’Brien ont été gravement touchés et ont été transférés à l’hôpital de Milton Keynes, en Angleterre. Leurs états de santé se sont dégradés et les deux amants se sont mariés à l’hôpital, avant d’être transféré en soins intensifs.

couple covid-19 mariage hôpital

>>> À lire aussi : Coronavirus : plus de 200 patients et personnels d’un hôpital testés positifs au Covid-19

Un couple se marie à l’hôpital

En début d’année 2021, Elizabeth Kerr et Simon O’Brien ont contracté le Covid-19. En seulement quelques jours, le niveau d’oxygène des deux personnes a dangereusement chuté. Alors, ils ont été conduits en urgence à l’hôpital. Malheureusement, ils étaient séparés dans des chambres différentes.

Elizabeth Kerr a raconté : « Les infirmières sont venues me voir dans le service et m’ont dit que Simon allait être transféré en soins intensifs, et qu’ils ne pouvaient le retarder. »

C’est à cet instant qu’Elizabeth regrette de ne pas être avec son fiancé. Elle explique alors au personnel que les deux amants devaient se marier dans six mois, à l’été 2021. Ainsi, le personnel médical a réalisé l’impensable pour ce couple.

>>> À lire aussi : Covid-19 : Cette femme se faisait passer pour une médecin et réalisait de faux tests PCR !

Une courte cérémonie

Ce couple ne pensait pas s’unir dans ce lieu insolite. Alors, afin d’être mariés si les choses tournaient mal, le personnel soignant a organisé une petite cérémonie. Bien qu’elle ait été courte, la cérémonie a permis d’unir Elizabeth Kerr et Simon O’Brien quelques heures avant le transfert du fiancé.

Finalement, les jeunes mariés sont revenus dans la même unité Covid. Aussi, l’état de santé du couple s’est largement amélioré au fil des jours. Pour le moment, ils sont toujours à l’hôpital puisqu’ils ont toujours besoin d’oxygène.

>>> À lire aussi : Covid-19 : L’inquiétude monte après plusieurs décès post-vaccination !

Source : Le Parisien