Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Noël sous couvre-feu ? Gabriel Attal fait une déclaration inquiétante

Publié par Fanny Jacob le 22 Nov 2021 à 19:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Face à l’arrivée de la 5e vague de Covid-19, Gabriel Attal a exprimé ses inquiétudes et a évoqué que des restrictions pourraient être mises en place très bientôt sur le sol français.

La suite après cette publicité
Gabriel Attal : Des restrictions pour contenir la 5e vague de Covid-19

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron a t-il classé la crise du Covid-19 « secret défense » ?

« Cette 5e vague démarre de façon fulgurante »

Gabriel Attal évoquait déjà de possibles restrictions face à la 5e vague de Covid-19. Le porte-parole du gouvernement français avait évoqué le confinement mais celui-ci n’est pour le moment pas envisagé. Ce dernier a utilisé le terme « cinquième vague » pour la première fois très récemment, indiquant que nous étions en plein de dedans.

La suite après cette publicité

Ce dimanche 21 novembre 2021, Gabriel Attal était justement invité lors du Grand rendez-vous sur Europe 1, CNews et Les Échos. Il a exprimé diverses inquiétudes concernant cette 5e vague de Covid-19 et ne s’est pas montré très rassurant sur les nouvelles décisions du gouvernement.

La France, comme de nombreux pays, entame sa cinquième vague tandis que les cas de contamination au coranavirus ne cessent d’augmenter. Le nombre de cas journaliers a presque doublé en une semaine. Cependant, la vaccination pourrait éviter des hospitalisations graves, toujours selon le porte-parole du gouvernement.

Face aux derniers chiffres, tous plus alarmants les uns que les autres, Gabriel Attal a tenu à alerter la population : « Cette 5e vague, elle démarre de façon fulgurante. On voit qu’il y a une augmentation très forte des contaminations. Mais, on sait aussi qu’en France, on a une très large couverture vaccinale et on est plutôt en avance par rapport à nos voisins sur le rappel de vaccination » .

La suite après cette publicité

Gabriel Attal : Des inquiétudes et des points positifs

Gabriel Attal est inquiet, mais reste positif. Pour lui, la vaccination et le respect des gestes barrières pourraient éviter que la 5e vague de Covid-19 ne soit trop violente. Il indique également que « le pass sanitaire fait peser les contraintes sur les personnes non vaccinées plutôt que sur les personnes vaccinées » . Le gouvernement français ne compte donc pas arrêter le dispositif du pass sanitaire de si tôt. Le port du masque restera aussi en vigueur pendant un bon bout de temps.

Si nous observons une hausse significative des contaminations et hospitalisations dans les jours prochains, il se pourrait que le gouvernement mette en place de nouvelles mesures restrictives. Afin de limiter la propagation du virus, des couvre-feux pourraient éventuellement arriver pour la période de Noël. Cependant, Gabriel Attal a quand même voulu rassurer un minimum les Français et a sous-entendu que ces restrictions seraient moins difficiles que l’année passée à Noël. D’autant que, pour lui, divers éléments peuvent « nous inquiéter« , mais que d’autres peuvent « nous rendre confiants » .

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : Cette catastrophe qui se profile pour Noël