Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

6ème vague Covid ? La bonne et la mauvaise nouvelle qui viennent d’arriver

Publié par Justine le 15 Mar 2022 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Avec les événements récents, les Français semblent avoir oublié la présence du Covid-19. Malheureusement, il est toujours parmi nous et la levée des restrictions n’arrange pas les choses. Voici ce que l’on sait sur la situation actuelle.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Covid-19 : l’annonce choc d’Olivier Véran

Le nombre de cas de Covid-19 repart à la hausse

La suite après cette publicité

Depuis ce lundi 14 mars, le port du masque n’est plus obligatoire et le pass vaccinal est levé. Mais cet air de liberté s’accompagne d’une mauvaise nouvelle puisque le nombre de cas positifs au Covid-19 repart à la hausse depuis le 3 mars dernier. Plus de doute, nous sommes bel et bien au cœur de la 6e vague.

Néanmoins, selon les dernières modélisations de l’Institut Pasteur, cette nouvelle vague devrait être moins importante que les précédentes. Publiée le 10 mars dernier, une note des chercheurs de l’Institut Pasteur partageait différents scénarios pour cette 6e vague. En prenant en compte la levée des restrictions et le fait qu’Omicron immunise le malade pendant un mois, nous devrions comptabiliser 200 000 cas d’ici au pic prévu fin mars. À titre de comparaison, nous étions à 300 000 cas quotidiens fin janvier dernier.

>>> À lire aussi : Votre patron peut-il vous forcer à porter un masque malgré le nouveau protocole ?

La suite après cette publicité

Covid-19 : zoom sur la situation actuelle

Actuellement, les entrées à l’hôpital sont en hausse de 3 % depuis 5 jours, le nombre de lits occupés en réanimation est en baisse, mais l’incidence augmente de plus de 16 %. En effet, selon les informations de Santé Publique France, on remarque que les zones où la rentrée scolaire s’est effectuée plus tôt (notamment le Nord), subissent une forte hausse des contaminations.

Par ailleurs, depuis ce lundi 14 mars, il est clair que la reprise épidémique touche toute la France. La levée des restrictions face au Covid-19 n’est peut-être pas une bonne idée, au vu des derniers chiffres…

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Covid-19 : très mauvaise nouvelle pour ces départements…

Source : Huffington Post