Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Omicron : Très mauvaise nouvelle sur le variant

Publié par Mia le 30 Mar 2022 à 15:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À ce jour, les variants Omicron BA.1 et BA.2 sont largement majoritaires en France. Même si certaines personnes attrapent encore Delta, ou n’attrapent jamais le Covid malgré une forte exposition, il demeure vrai que presque tout le monde va attraper Omicron tant qu’il circulera.

Publicité

Mais actuellement, savez-vous justement combien de temps vous êtes immunisé face au Covid-19 sous ces variants ? D’après les dernières données, l’immunité face à Omicron et BA.2 aurait baissé, comparée à Delta.

covid 19 imunisé durée immunité infections

>>> A lire aussi : Covid-19 : un nouveau variant inconnu découvert

Immunisé au Covid-19, mais pas longtemps

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Selon nos confrères de La Depêche, mais aussi suivant le ministère de la Santé, Omicron et BA.2 feraient baisser le délai d’immunité face au virus. En réalité, cela n’a rien d’anodin. Ces deux variants sont aujourd’hui majoritaires et donc vous avez plus de chance d’attraper un type d’Omicron, suite à une infection à ce même variant. Votre corps a déjà été l’hôte de ce dernier et donc le virus aurait plus de chance de muter en vous recontaminant. Pour information, un virus a pour but de muter, comme un animal a pour but de se reproduire.

Par ailleurs, il devient très fréquent d’être contaminé à BA.1, puis dans un délai très court à BA.2. C’est le cas d’environ 73 % des patients contaminés en France, d’après l’OMS. « On a des recontaminations qui sont principalement liées au variant BA.2 » , a également affirmé François Blanchecotte du Syndicat des biologistes. De ce fait, les infectés à un des types du Covid-19 Omicron sont souvent moins longtemps immunisés, vu que ce variant a muté. Selon Blanchecotte, les délais de recontaminations sont faibles et vont « parfois d’un mois à un mois et demi » .

Co-infection, réinfection… des cas de figures possibles

Publicité

La réinfection est donc majoritaire en France avec les variants Omicron BA.1 et BA.2. Une conséquence des mutations du virus. Néanmoins, ce n’est pas la seule. En effet, nous avons également détecté de nombreux cas de co-infection aussi. Pour le moment, le corps scientifique a encore du mal à décerner les deux. Mais, il est totalement possible de contracter un variant du Covid-19 et d’en contracter un autre dans un délai inférieur à un mois, même « immunisé » .

C’est par exemple le cas de patients ayant été contaminé au Deltracron ou au Ex-Deltacron. Soit un variant hybride, soit une cohabitation entre deux variants. Ici, Omicron et Delta. Pour l’instant, les médecins ne savent pas vraiment l’expliquer. Pourquoi deux variants peuvent cohabiter dans un même hôte et en même temps ? Mais, il s’agirait là aussi d’une répercussion des mutations. Aussi, on pense que cela serait dû à une forme d’immunité collective qui permettraient aux variants de s’intégrer plus facilement dans les corps, sans plus de risques pour le malade.

>>> A lire aussi : Sida : Un nouveau variant du VIH, plus contagieux que les autres, a été identifié aux Pays-Bas

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN