Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

La fin de la pandémie plus proche que prévu ? Karine Lacombe donne des infos encourageantes

Publié par Brandon Clouchoux le 14 Sep 2021 à 21:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À partir de ce mercredi 15 septembre, la vaccination contre le Covid-19 devient obligatoire pour plusieurs professions, dont les soignants. Karine Lacombe, infectiologue était l’invitée ce mardi 14 septembre sur BFMTV-RMC. Elle évoque l’avenir de la pandémie de Covid-19. Découvrez ses propos dans la vidéo ci-dessous.

Publicité

L’avenir du Covid-19 selon Karine Lacombe

L’invitée ce mardi matin, sur le plateau de BFMTV-RMC était la professeure Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Elle a évoqué l’avenir de la pandémie de Covid-19. Selon elle, elle ne s’éteindra pas naturellement, mais on « devrait vivre avec beaucoup moins de soucis » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

« On va rentrer dans une phase endémique » , a expliqué l’infectiologue. « Avant que le Delta n’arrive, on pensait, on espérait pouvoir se débarrasser un jour du Sars-Cov-2. Avec le Delta qui est arrivé et avec probablement des réservoirs animaux qui ne sont pas pour l’instant identifiés mais on suppose qu’il y a un réservoir animal dans lequel le virus peut persister et ensuite contaminer l’Homme, on va continuer à voir arriver dans les hôpitaux des personnes atteintes du Covid-19 » , détaille-t-elle.

Elle accentue sur l’importance de la vaccination : « On va retourner vers une vie normale avec le virus, en tout cas on va tendre vers une certaine normalité bien que le virus va persister » , ajoute t-elle.

>>> À lire aussi : Vaccin Covid : ce nouvel effet secondaire sur les femmes qui inquiète

Publicité

Sur la bonne voie

L’apparition de nouveaux variants n’est pas exclue. Karine Lacombe estime que la vaccination « couvre tous les nouveaux variants de façon efficace » et limite l’apparition de nouveaux. L’infectiologue se montre très optimiste : « On est en train de sortir de la pandémie » , affirme-t-elle.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Elle assure que « de façon globale, l’immunité collective est en train d’être atteinte, c’est ce qui nous permet de maîtriser l’épidémie » . Toujours en mettant un point d’honneur sur le vaccin, elle rappelle que la vaccination a permis de sauver 47 000 personnes en France.

Publicité

L’infectiologue ajoute également un message à toutes celles et tous ceux qui se posent encore des questions sur l’efficacité du vaccin. « Il y a encore des personnes qui ne sont pas persuadées ou qui ont très peur de l’injection, des effets secondaires. Maintenant on a beaucoup de recul, ces quelques pourcentages de personnes c’est peut-être ça qui fera la différence » , assure-t-elle.

>>> À lire aussi : Covid-19 et vaccin Janssen : un « nombre important » d’échecs du vaccin en France

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.