Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19: Olivier Véran fait une annonce choc…

Publié par Elisa GERLINGER le 07 Nov 2020 à 8:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Olivier Véran a fait le point sur la crise sanitaire ce jeudi 5 novembre. Le ministre de la Santé estime que « la deuxième vague est là » et qu’elle est « violente ».

La suite après cette publicité

Une semaine après le début du confinement, Olivier Véran a fait un point sur la situation sanitaire ce jeudi 5 novembre. Le ministre de la Santé indique que la deuxième vague est « violente » et que chaque jour compte. « En 24h, nous avons accueilli dans nos hôpitaux près de 3.000 nouveaux patients atteints de Covid-19. Depuis mars, 39.037 personnes sont décédées, déjà 8.000 depuis septembre. La France est le pays d’Europe qui compte le plus de cas : 1,6 million. » , explique le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

La suite après cette vidéo

Olivier Véran fait le point

Olivier Véran explique que pour faire de la place en réanimation, certains soins devaient être déprogrammés. Cela représente environ 4.000 patients : « 1 patient sur 4 qui entre en réanimation ne survivra pas au virus. » , se désole le ministre. Le personnel soignant est encore en manque dans ces services. Pour renforcer ces équipes, 1 500 personnes sont formées aux techniques de réanimation pour se rendre sur le terrain le plus vite possible. 12 000 personnels de santé se sont également portés volontaires dans les hôpitaux et les EHPAD. Il précise aussi que 8 000 étudiants en soins infirmiers sont disponibles pour intervenir en cas de besoin.

La suite après cette publicité

Une vague plus lourde que la première ?

Le ministre de la Santé incite vivement les Français à bien respecter le confinement. Car si le virus continue de circuler de la même façon et au même rythme, « nous connaîtrons un risque fort de saturation au niveau national dès la mi-novelmbre avec plus de 7.000 patients atteints de Covid-19 en réanimation, soit plus de 70% de notre capacité maximale ». Ce qu’Olivier Véran craint le plus, c’est que nous connaissions une vague plus conséquente et plus longue que la première.

Ce jeudi 5 novembre, la France comptait 58 000 cas positifs en plus en 24h. 367 nouveaux décès liés au coronavirus ont été signalé. Des chiffres qui ne cessent d’augmenter et qui font monter le nombre de cas total depuis le début de l’épidémie à 1 601 367 en France.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Une prime de 5000€ pour chaque victime du coronavirus ? Olivier Véran répond

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.