Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Reconfinement jusqu’à fin mars ? L’inquiétude monte !

Publié par Mélanie le 27 Jan 2021 à 17:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Face à la hausse du nombre de contaminations, la mise en place d’un reconfinement est de plus en plus proche. Mais allons-nous vers un reconfinement très serré ou un confinement plus léger comme en novembre ? Sera-t-il long ou court ?

reconfinement

À lire aussi : Reconfinement : Les trois dates de confinement envisagées par Emmanuel Macron !

Les rumeurs se bousculent autour d’un reconfinement

Depuis plusieurs semaines, le nombre de contaminations au Covid-19 et ses variants ne cesse d’augmenter. Un couvre-feu à 18 heures ainsi que des mesures restrictives ont été mis en place afin de limiter l’expansion de l’épidémie. Néanmoins, les rumeurs sur la mise en vigueur d’un troisième confinement se font de plus en plus fortes. Les déclarations et confidences se succèdent au sommet de l’État. Malgré la pression du Conseil scientifique, le gouvernement n’a pas encore pris de décision. Aucune prise de parole de la part du chef de l’État n’est prévue pour le moment.

En effet, l’exécutif attend les résultats d’une étude concernant la circulation des variants avant de prendre des mesures plus restrictives. Par ailleurs, les effets du couvre-feu national à 18 heures sont attendus le samedi 30 janvier 2021. C’est la date à partir de laquelle l’État sera en mesure de déterminer s’il fait réellement ses preuves ou non. «  Tous les scénarios sont sur la table » , a souligné le porte-parole du gouvernement.

Un reconfinement pour quelle durée ?

Évidemment, la question n’est pas que sanitaire et le gouvernement cherche à tout prix à éviter un troisième confinement. Le président de la République et le gouvernement sont bien décidés à se donner encore quelques jours de réflexion. « Les chiffres doivent démontrer la nécessité, on ne peut pas décider de confiner un pays si on ne regarde pas les chiffres » , appuie ainsi une source proche de l’exécutif. En effet, le gouvernement souhaite limiter les risques économiques et le fléau psychologique. Les conséquences d’un reconfinement pour lutter contre le Covid-19 ont de quoi faire hésiter l’exécutif.

Si confinement il y a, ce qui semble être l’option la plus probable, la vraie question est donc de savoir jusqu’à quand. Plus on attend, plus il risque de falloir imposer des mesures strictes. Lors d’un entretien avec le Huffington Post, Samuel Alizon, directeur de Recherche au Centre National de la Recherche Scientifique a déclaré : « Dans un modèle de ‘stop and go’, où vous alternez les phases de relâchement et de contrôle strict, si vous mettez en place les contrôles très tôt, ils seront plus fréquents mais dureront moins longtemps. À l’inverse, si vous attendez le plus possible pour renforcer le contrôle, vous devrez attendre plus longtemps pour relâcher« , déclare le scientifique.

Dominique Costagliola, directrice de recherche à l’Inserm, estime qu’il faut un reconfinement jusqu’à ce que les personnes fragiles soient vaccinées. Cette idée impliquerait un déconfinement à la fin du mois de mars. Cette chronologie colle aussi avec la fin de l’hiver. Un confinement jusqu’à cette date paraît donc possible.

À lire aussi : Alerte : Le gouvernement envisage un reconfinement TRÈS strict

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail