Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

L’épidémie de grippe en France inquiète

Publié par Victor Adan Vergara le 22 Déc 2022 à 12:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Face à une épidémie de grippe précoce, le service médical fait face à une très forte hausse des hospitalisations et des cas. Les autorités parlent d’une « urgence » pour la vaccination. Il faudra, à nouveau, respecter les gestes barrières durant Noël.

À lire aussi : Grippe, la terrible annonce qui vient de tomber

Une situation compliquée pour les soignants

Une nouvelle fois, les Français devront faire attention et peut-être porter des masques pour les fêtes de NoëlDans son dernier bulletin hebdomadaire sur l’épidémie de grippe en France (publié le 21 décembre), Santé Publique France s’alarme. Les cas de grippes augmentent « dans toutes les classes d’âge » et la France fait face à une « très forte augmentation des hospitalisations » ces derniers jours.

soignants france hopital

Pas de répit donc pour les soignants… Pour le personnel médical, le foie gras et la bûche se dégusteront entre deux services. Le professeur Rémi Salomon, invité de BFMTV, a affirmé que « les urgences sont saturées partout, ça déborde de partout » . Au micro de France Inter, Olivier Véran, a regretté qu’« un certain nombre » de soignants « ne pourront pas profiter de leurs congés » .

À lire aussi : Covid-19 : Des restrictions pour Noël ?

Une vraie épidémie de grippe

Les données publiées par les autorités sanitaires du pays montrent en effet une très forte hausse des consultations pour syndromes grippaux. Le taux d’incidence pour syndrome grippal pour 100 000 habitants est, pour la semaine du 12 au 18 décembre, de 390. Soit 57% de plus que la semaine précédente.

grippe épidémie france santé

Les données Oscour des établissements de soins ne sont guère plus réjouissantes. Le nombre de passages aux urgences pour un syndrome grippal s’établit à 12 483. C’est une augmentation de 84% en 7 jours. L’épidémie est présente dans toute la France. Cependant, certains départements sont plus touchés que d’autres. C’est le cas de tout le quart nord-ouest et l’Ile-de-France. Dans ces départements-là, le nombre de passages aux urgences pour syndrome grippal dépassent les 500 (pour 10 000 passages).

Une triple épidémie : Grippe, Covid, Bronchiolite

Face à cette situation risquée, les autorités sanitaires françaises parlent d’une « urgence à se faire vacciner pour les personnes à risque » . Pour « limiter l’impact de cette épidémie très active » , les Français sont invités à « respecter les gestes barrières » .

Normalement, ce niveau grippal est attendu après les fêtes, en mi-janvier. L’épidémie de grippe de 2022 est, en effet, bien plus précoce que les autres années. Elle pourrait bien surpasser en intensité celle des années précédentes.

bronchiolite enfant france maladie santé

Un problème pour les hôpitaux, d’autant plus qu’ils font face à une triple épidémie actuellement : Grippe, Covid et Bronchiolite. Actuellement, le Covid-19 semble relativement sous-contrôle. Une touche d’espoir apparaît pour la bronchiolite. Cette maladie respiratoire touchant les jeunes enfants semblerait avoir passé son pic. Les nouveaux cas ont ainsi ralenti ces dernières semaines.

L’épidémie se poursuit quand même « à niveau élevé » . Ce sont encore près de 2000 bébés qui sont encore hospitalisés la semaine dernière en métropole. Le nombre baisse de 25% par rapport à la semaine précédente. Cependant, la situation reste compliquée pour les hôpitaux. Certains sont dans l’impossibilité d’accueillir les enfants malades.

À lire aussi : Attention : les sapins de Noël peuvent être dangereux pour votre santé…

0